Covid-19 : la baisse se poursuit dans les services de réanimation, à la veille de la réouverture des terrasses

Le total des hospitalisations est au plus bas depuis six mois, selon les chiffres de Santé publique France publiés mardi soir.

Dans l\'unité Covid-19 de l\'hôpital Louis-Mourier à Colombes (Hauts-de-Seine), le 4 mai 2021.
Dans l'unité Covid-19 de l'hôpital Louis-Mourier à Colombes (Hauts-de-Seine), le 4 mai 2021. (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La décrue suit son cours. A la veille de la réouverture des terrasses, le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation poursuit sa baisse, selon les chiffres de Santé publique France publiés mardi 18 mai. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent désormais 4 015 patients contre 4 186 la veille. Le nombre d'hospitalisations dans son ensemble continue également à décroître à 22 058, contre 22 749 la veille, au plus bas depuis la fin octobre 2020. 

  L'ouverture de la vaccination à tous a du succès. Les personnes non prioritaires représentent 10% des rendez-vous pris sur Doctolib depuis une semaine, signale la plateforme sur Twitter, mardi. Au total, 240 000 rendez-vous ont été pris (la veille pour le lendemain ou le jour même par des personnes de 18 à 49 ans sans comorbidité. La vaccination contre le Covid-19 ouverte à tous les adultes représente 20 millions de personnes éligibles supplémentaires et le nombre de rendez-vous disponibles à 24 heures est d'environ 25 000 par jour, rappelle Doctolib. 

 "Une apocalypse de temps d'attente" cet été dans les aéroports ? Le groupe Aéroports de Paris transpire déjà avant l'été. Face à "une addition de contrôles qui sont imposés aux passagers en raison de la situation sanitaire", le gestionnaire des aéroports parisiens s'est dit inquiet, mardi, d'une possible "apocalypse de temps d'attente" à la descente des avions durant les prochaines vacances. "Aujourd'hui, ce qui est en haut de ma pile de préoccupations, c'est la discussion avec le ministère de l'Intérieur pour éviter" une telle situation, a affirmé le PDG d'ADP, Augustin de Romanet.

L'Ardèche tombe partiellement le masque. La préfecture de l'Ardèche, département où la circulation du Covid-19 a ralenti, a annoncé la levée de l'obligation du port du masque à partir de mercredi dans les zones à faible densité de population. Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, certaines communes de Charente-Maritime, comme Saint-Jean-d'Angély, ont aussi obtenu la levée de l'obligation du port du masque en extérieur.

Réouverture des terrasses, J-1. A la veille de cette étape importante du déconfinement, le ministre de l'Economie est allé à la rencontre des restaurateurs parisiens, mardi. Devant les caméras, Bruno Le Maire a répété que cette réouverture devait être "un succès collectif". "C'est un moment important pour tout le secteur de la restauration, pour tous les salariés qui se sont retrouvés pendant des mois confinés chez eux et qui n'ont pas pu exercer leur métier", a-t-il déclaré. 

L'Autriche renonce à AstraZeneca. "Nous continuerons probablement à administrer de premières doses jusqu'à début juin, puis c'est tout." L'Autriche a annoncé qu'elle allait cesser d'utiliser le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, évoquant les retards de livraison persistants et les réticences de la population. Cette déclaration intervient après des décisions similaires de la Norvège et du Danemark, qui avaient, eux, justifié leur choix par les risques rares mais graves de complications.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h49 : Dès demain, le Centre Pompidou-Metz rouvre ses portes. Il propose de vous plonger dans l’histoire étonnante du gonflable, un concept qui, dès les années 50, va inspirer designers, architectes et artistes. Franceinfo Culture nous présente l'exposition "Aérodream".

23h34 : Des intermittents du spectacle occupent le théâtre de l'Odéon depuis mars. Aujourd'hui, la direction a annoncé qu'elle annulait ses représentations prévues à partir de demain dans le cadre de la réouverture des lieux culturels, et ce tant que durera l'occupation des locaux. On vous en dit plus dans notre article.


Le Théâtre de l'Odéon occupé, à Paris, le 16 avril 2021. (JEROME LEBLOIS / HANS LUCAS / AFP)(JEROME LEBLOIS / HANS LUCAS / AFP)

23h29 : Voici les chiffres du Covid-19 des dernières 24 heures : on compte 17 210 nouveaux cas recensés par Santé publique France lors des dernières 24 heures, soit 14 025 cas par jour en moyenne sur les sept derniers jours.


23h07 : Ce n'est pas encore tout à fait le monde d'avant. Les organisateurs du festival breton Les Vieilles Charrues ont dévoilé leur nouvelle formule compatible avec les mesures sanitaires. Dix soirées de concerts, un format assis à 5000 personnes, des zones de vie, des bars et des restaurants... La programmation, elle, sera connue vendredi à 8 heures, rapporte France bleu.

21h41 : Bonsoir, la préfecture de l'Ardèche vient de revoir sa copie ! Il faudra attendre quelques jours encore pour enlever le masque en pleine nature.

21h12 : Dans le détail, la chambre haute a ainsi voté en première lecture, par 221 voix pour et 109 contre, l'article premier du projet de loi mettant en oeuvre un régime de sortie transitoire de l'état d'urgence et le pass sanitaire.

21h11 : Le Sénat a donné son feu vert à la création par le gouvernement d'un "pass sanitaire. Cet outil ne pourra être mis en oeuvre que dans les lieux qui ne permettent pas d'assurer le respect des gestes barrières et pourra être présenté sous forme papier ou numérique et les informations médicales auxquelles auraient accès les personnes autorisées à le contrôler seraient restreintes.

21h05 : Avant le début de l’escalade militaire entre le Hamas et Israël, plusieurs associations humanitaires alertaient sur une hausse importante du nombre de cas de Covid dans cette zone très densément peuplée. Le nombre de cas est passé d’un millier par semaine à un millier par jour. "C’est une situation grave", explique Salwa Tibi, qui dirige le bureau de l’ONG Care à Gaza. Selon lui, l'afflux de blessés dans les hôpitaux rend difficile les soins aux malades du Covid.

20h59 : Cette réouverture partielle des frontières algériennes débutera dans un premier temps par "un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d'Alger, de Constantine et d'Oran", les plus grandes villes du pays, à partir du 1er juin, a précisé un communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres.

20h59 : L'Algérie par les airs, oui. Mais pas par la route. Les frontières terrestres de l'Algérie resteront fermées alors que les liaisons aériennes reprendront, elles, à partir du 1er juin, a décidé le Haut Conseil de sécurité algérien.

20h42 : Le Sommet sur les économies africaines demande la levée des brevets sur les vaccins. Emmanuel Macron, organisateur de ce rendez-vous qui se tient à Paris, appelle à "lever toutes les contraintes en termes de propriété intellectuelle qui bloquent la production de quelque type de vaccins que ce soit".

20h16 : Les secteurs du cinéma et du spectacle vivant vont recevoir une nouvelle enveloppe de près de 150 millions d'euros. Cette rallonge, annoncée sur RTL par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, s'ajoute aux 11 milliards d'euros déboursés pour la culture depuis le début de l'épidémie.

20h09 : C'est déjà l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de ce mardi 18 mai :

Quels joueurs pour viser le doublé Mondial-Euro ? Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, va dévoiler sa liste pour participer au tournoi continental, prévu du 11 juin au 11 juillet à travers l'Europe. Suivez notre direct.

La France demande la garantie de "l'accès rapide et sans entrave de l'aide" humanitaire à Gaza, après la fermeture du point de passage de Kerem Shalom, à la suite de tirs d'obus. Suivez notre direct.


#MIGRANTSQuelque 6 000 migrants, venus du Maroc, ont pénétré dans l'enclave espagnole de Ceuta depuis hier. Environ 2 700 ont déjà été expulsés vers le Maroc, selon les autorités espagnoles. Explications.

Les aéroports parisiens craignent une "apocalypse de temps d'attente" cet été, du fait de la multiplication des contrôles sanitaires. Suivez notre direct.

19h58 : Bonsoir. Juste pour info... Je n'ai aucune réservation pour demain midi. Mes amis non plus. Alors je veux bien qu'on soit peut-être de mauvais restaurateurs et que les gens n'aient pas envie de se précipiter chez nous mais à force de répéter que les réservations ont explosé, ça a 2 effets néfastes : les gens n'oseront pas venir demain en pensant que c'est plein et ça nous rajoute du stress parce qu'on se dit que le train est en train de partir sans nous... Sincèrement, après 8 mois de semi fermeture à bosser comme je peux, je n'ai pas besoin de ce stress en plus.

19h52 : Dans les commentaires, @Hélène, restauratrice, nous transmet un message au sujet de la réouverture des terrasses demain. Nous lui souhaitons une bonne reprise !

19h31 : Bonjour @Maman69. Une troisième dose de vaccin peut être prescrite à des personnes sévèrement immunodéprimées et/ou particulièrement vulnérables. Environ 500 000 personnes sont concernées par ce protocole, explique-t-on dans ce reportage.

19h31 : Bonjour FI et merci de votre travail riche et varié. Pouvez-vous me dire pourquoi, dans certains centres de vaccination, une 3e dose de vaccin est proposée ?

19h21 : "Le modèle économique ne fonctionne pas avec une demi-jauge à 50% et une fermeture à 21 heures, ma structure ne le permet pas, ça ne marche pas."

Philippe Etchebest, qui dirige le restaurant Le Quatrième Mur, à Bordeaux (Gironde), préfère attendre début juin "la vraie reprise" plutôt que "d'ouvrir pour ouvrir" en terrasse demain. "Nous, avec une cinquantaine d'employés, on est une grosse machine, c'est difficile de rouvrir avec tant de paramètres aléatoires, avec cette épée de Damoclès de la météo", explique-t-il à l'AFP.

19h17 : "Le téléphone n'arrête pas de sonner, on a l'impression que les gens sortent de prison ! »

Il faudra parfois faire la queue pour retrouver le monde d'avant. A Saint-Saturnin (Puy-de-Dôme), l'unique bistrot affiche déjà complet. Avant la réouverture des terrasses, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a rencontré une équipe dans les starting-blocks. Le calendrier du Bistrot d’Ici (à St-Saturnin) resté figé à la date du 30 octobre 2020, jour de sa dernière ouverture.(Jérôme Doumeng / FTV)

18h28 : Le port du masque en extérieur est maintenu en Seine-et-Marne.Le préfet du département avait annoncé plus tôt dans l'après-midi la levée de cette obligation (sous certaines conditions), annonce que nous avions relayée dans ce direct. Or, la préfecture vient de tweeter un démenti.

18h27 : 18 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce mardi 18 mai :

La France demande la garantie de "l'accès rapide et sans entrave de l'aide" humanitaire à Gaza, après la fermeture du point de passage de Kerem Shalom, à la suite de tirs d'obus. Suivez notre direct.


#MIGRANTSQuelque 6 000 migrants, venus du Maroc, ont pénétré dans l'enclave espagnole de Ceuta depuis hier. Environ 2 700 ont déjà été expulsés vers le Maroc, selon les autorités espagnoles. Explications.

Les aéroports parisiens craignent une "apocalypse de temps d'attente" cet été, du fait de la multiplication des contrôles sanitaires. Suivez notre direct.

Le parti Les Républicains renouvelle son soutien à Renaud Muselier pour les élections régionales en Paca, tout en lui reprochant sa "faute" après son alliance avec LREM. Pour retrouver l'ensemble des candidats dans votre région, c'est ici.

18h24 : Bonjour @Mushlo. Dimanche, 20,3 millions de personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, soit 30,3% de la population, d'après les données de Santé publique France hier. Environ 9 millions de personnes sont totalement vaccinées, selon cette même source.

18h24 : Bonjour. Pouvez-vous me rappeler combien il y a de vaccinés pour l'instant en France ?

17h39 : Augustin de Romanet, PDG du groupe Aéroports de Paris (ADP), s'inquiète d'une possible "apocalypse de temps d'attente" à la descente des avions cet été, du fait des contrôles sanitaires. "Ce qui me préoccupe moi principalement, c'est la gestion de la multiplicité des contrôles, des tests et du double contrôle de la police aux frontières", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

17h08 : Avec la pandémie de Covid-19, des hommes et des femmes ont fait le choix d'une reconversion dans l'un des quelque 200 métiers du secteur de la santé. Aide-soignant, ambulancier, secrétaire médical... Vous aussi, vous avez récemment débuté une carrière dans ce milieu par choix ou par nécessité ? Nous aimerions recueillir votre témoignage.

Deux aide-soignantes nettoient une chambre, au centre hospitalier de Perpignan, le 26 janvier 2021. (IDHIR BAHA / HANS LUCAS)


(IDHIR BAHA / HANS LUCAS / AFP)

17h17 : "On est surexcités, comme si c'était la première fois que je bossais de ma vie." Brut est allé à la rencontre de Laurent et Romin, gérants de bars et restaurants dans le 11e arrondissement de Paris. Pour eux, la reprise de leur activité, c'est surtout la reprise de leur vie sociale. "On se sent un peu vivants, tout simplement, on va pouvoir recroiser des gens", confie Romin.

(BRUT / FRANCEINFO)

16h47 : Bonjour , nous étions dimanche à une moyenne quotidienne glissante, sur sept jours, de 345 242 premières injections en France. En 24 heures, il y a eu un total de 500 294 injections (premières et deuxièmes doses) dans le pays, selon des données provisoires du ministère de la Santé.


16h45 : Bonjour, pourriez-vous me rappeler combien de personnes sont vaccinées par jour svp ?

16h48 : Le préfet de Seine-et-Marne, Thierry Coudert, justifie cette levée de l'obligation du port du masque en extérieur (sous certaines conditions) par "l'amélioration significative et continue des indicateurs épidémiologiques depuis le 1er mai". Dans le département francilien, le taux d'incidence est désormais de 218 cas pour 100 000 habitants.

16h35 : La Seine-et-Marne est le premier département francilien à lever dès demain, et sous certaines conditions, l'obligation du port du masque en extérieur, rapporte France Bleu Paris. Le port d'un masque sera désormais "facultatif si les règles de distanciation sont applicables", précise la préfecture dans son arrêté.

15h49 : Cela fait maintenant une semaine que la vaccination contre le Covid-19 est ouverte à tous les adultes, si des créneaux sont disponibles le jour même ou le lendemain. En sept jours, 240 000 rendez-vous à 24 heures ont été pris sur Doctolib, annonce la plateforme sur Twitter. "Cela représente 10% des rendez-vous", ajoute-t-elle.

15h25 : "Nous devons anticiper sur les lieux de destination de nos concitoyens la possibilité de renforcer les possibilités de les vacciner, notamment au titre de la deuxième injection (...) Nous allons donc, en lien avec le ministère de la Santé et avec chacune des ARS, organiser une planification de la livraison des doses en fonction de ces impératifs."


Le Premier ministre, Jean Castex, est interrogé lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, sur l'organisation de la vaccination pendant les vacances d'été. Le chef du gouvernement rappelle qu'"il faut aussi que ces derniers (les Français) puissent prévoir autant que faire se peut leurs dates de vacances pour pouvoir faire leur deuxième injection à l'endroit où ils ont fait leur première".

15h14 : Bonjour @Vdas, tous les commerces dits "non essentiels" vont pouvoir rouvrir dès demain, confirme le site service-public.fr. La jauge sera de 8 m2 par client dans les magasins d'une superficie supérieure à 8 m2, et d'un seul client à la fois dans les enseignes plus petites. Cette jauge passera de 8 m2 à 4 m2 à partir du 9 juin, comme nous vous l'expliquons dans cet article.

15h14 : Bonjour, la réouverture demain des commerces concerne-t-elle toutes les surfaces ou seulement les plus petits magasins ?

14h05 : 14 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

Le parti Les Républicains renouvelle son soutien à Renaud Muselier pour les élections régionales en Paca, tout en lui reprochant sa "faute" après son alliance avec LREM. Pour retrouver l'ensemble des candidats dans votre région, c'est ici.

L'Autriche annonce qu'elle va cesser d'utiliser le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, évoquant les retards de livraison persistants et les réticences de la population. Suivez notre direct.


#ISRAEL Israël a décidé de refermer le point de passage de Kerem Shalom vers la bande de Gaza pour de l'aide humanitaire, à la suite de tirs d'obus, annoncent les autorités. Suivez notre direct.

Quelque 6 000 migrants, venus du Maroc, ont pénétré dans l'enclave espagnole depuis hier. Environ 2 700 ont déjà été expulsés vers le Maroc, annoncent les autorités espagnoles.

14h02 : Les négociations sur un pass sanitaire européen vont reprendre ce soir entre les eurodéputés et les représentants des Etats membres de l'UE. Ce document vise à faciliter la libre circulation des Européens pendant l'été, mais des divergences persistent. Le Parlement européen réclame notamment que les tests soient disponibles gratuitement, ce que refusent un certain nombre de pays.

13h48 : Emmanuel Macron se rendra demain dans le département de l'Aube, pour un déplacement dédié à la réouverture d'installations sportives, à l'heure de la deuxième étape du déconfinement. Il sera accompagné des ministres Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer, mais également de deux sportifs, Tony Parker et Laure Manaudou. Plus d'informations avec France 3 Grand Est.

13h40 : A Paris, certains théâtres privés devront rester portes closes demain malgré la réouverture des salles de spectacles, faute de moyens financiers et de temps. "Programmer dans un délai de deux ou trois semaines est impossible", regrette Rose Berthet, directrice adjointe du théâtre de l'Atelier. Plus d'informations avec cet article de franceinfo Culture.



13h46 : A l'heure de la réouverture des terrasses, environ 110 000 personnes ont quitté le secteur de la restauration, selon une étude du cabinet Akto, qui souligne que le "phénomène est difficilement mesurable". Confinements, fermetures... Plusieurs raisons sont à l'origine de ce choix. Explications.

Un barman range une terrasse (illustration). (JULIEN DE ROSA / EPA)


(JULIEN DE ROSA / EPA)

13h47 : En France, la Fondation Abbé Pierre aide les personnes sans-abri à être vaccinées contre le Covid-19. "L'enjeu aujourd'hui, c'est que les personnes à la rue qui sont extrêmement vulnérables, fragilisées puissent avoir un accès identique à tous les citoyens à la vaccination", explique à Brut Frédérique Kaba, directrice des missions sociales au sein de la Fondation. Reportage.

(BRUT / FRANCEINFO)

13h13 : En Charente-Maritime, le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire dans certaines communes, comme Saint-Jean-d'Angély, du fait du recul de l'épidémie de Covid-19. Plus d'informations avec France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Depuis le 17 mai, le masque n'est plus obligatoire dans les rues de Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime).


(VALENTIN LEROUX / FRANCE TELEVISIONS)

13h08 : En Ardèche, le masque restera donc obligatoire dans les centres-bourgs et les centres-villes, pour les voies piétonnes et les marchés, ou encore dans un périmètre de 50 mètres autour des établissements scolaires, des lieux de culte, des centres commerciaux et grandes surfaces.

13h48 : La préfecture de l'Ardèche, département où la circulation du Covid-19 est en recul, annonce la levée de l'obligation du port du masque dans les zones à faible densité de population, et ce, à partir de demain. Le port du masque reste obligatoire "dans les zones à forte densité de population et qui seront très fréquentées à l'approche de la période estivale", prévient la préfecture.

12h42 : 12h40, voici quelques propositions de contenus à consulter sur franceinfo ce midi :

Notre article vous détaillant ce qui va changer à partir de demain, pour la deuxième étape du déconfinement.


Cet article de franceinfo Culture sur la préparation des salles de cinéma, à J-1 de leur réouverture, et les dizaines de films qui seront à l'affiche dès demain.


#EUROVISION Notre article sur l'intérêt croissant des Australiens pour le concours musical européen.

12h22 : "Ce ne sont pas des gens qui ne veulent plus sortir. Ce sont des gens qui ne peuvent plus sortir. C'est tout à fait différent." Sur franceinfo, la psychanalyste Sophie Braun, auteure de La tentation du repli (éditions Mauconduit), appelle à se comporter "avec douceur" et "tendresse" envers les personnes craignant le déconfinement. C'est à lire ici.

Des personnes se baladent place de Jaude à Clermont-Ferrand, en mars 2021. (BOILEAU FRANCK / MAXPPP)


(MAXPPP)

12h15 : Prodiss, syndicat national du spectacle musical, ainsi que l'AP-HP recherchent encore 5 000 volontaires pour le concert-test du 29 mai à l'AccorHotels Arena de Paris. Les organisateurs espèrent réunir 20 000 personnes pour mener à terme cette expérimentation. Plus d'informations avec notre interview de Malika Séguineau, directrice générale du Prodiss.

Un concert debout et avec masque avait été organisé à Barcelone en Espagne en mars 2021. (LLUIS GENE / AFP)


(LLUIS GENE / AFP)

12h38 : Faudra-t-il apporter son parapluie pour aller trinquer en terrasse demain ? C'est fort probable dans plusieurs régions..."Des averses parfois orageuses circuleront à nouveau sur une bonne moitié nord du pays, note Météo France. Elles s'étendront jusqu'au nord de la Nouvelle-Aquitaine le matin puis jusqu'au Massif central et à Rhône-Alpes l'après-midi." Bref, vous ne risquez pas d'attraper un coup de soleil en sirotant votre verre. Le détails des prévisions, c'est par ici.