Covid-19 : l'UE réclame en justice la livraison de 90 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

L'UE estime qu'AstraZeneca dispose de "plusieurs usines qui permettent à la société de produire les doses nécessaires".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, rejoint une conférence de presse, le 27 janvier 2021, à Bruxelles (Belgique). (OLIVIER HOSLET / AFP)

Le bras de fer entre Bruxelles et AstraZeneca se poursuit. La Commission européenne a annoncé, mardi 11 mai, qu'elle réclamait devant la justice belge que le laboratoire suédo-britannique fournisse d'ici fin juin les 90 millions de doses de son vaccin anti-Covid qui n'ont pas été livrées au premier trimestre, sous peine d'astreintes financières.

C'est la première fois que l'UE précise ses exigences dans la procédure qu'elle a engagée contre l'entreprise accusée d'avoir manqué à ses obligations. Le contrat conclu étant de droit belge, c'est devant un tribunal bruxellois qu'une audience en référé aura lieu le 26 mai.

Le groupe n'a livré au premier trimestre que 30 millions de doses sur les 120 millions qu'il était tenu contractuellement de fournir. Pour le deuxième trimestre, il prévoit de livrer seulement 70 des 180 millions initialement promises.

L'UE estime qu'AstraZeneca dispose de "plusieurs usines [au sein de l'UE et au Royaume-Uni] qui permettent à la société de produire les doses nécessaires". De son côté, AstraZeneca a estimé que les poursuites en justice de Bruxelles étaient "sans fondement", affichant sa volonté de "se défendre fermement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.