Coronavirus : la France a enregistré 2 846 contaminations supplémentaires en 24 heures, un nombre en légère hausse

En revanche, le nombre d'hospitalisations continue de baisser ce vendredi, à 4 828 contre 4 864 jeudi, soit 36 patients de moins.

Des passants portent le masque dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne), le 14 août 2020.
Des passants portent le masque dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne), le 14 août 2020. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)

Le nombre de contaminations au Covid-19 continue de grimper en France. Le pays a enregistré 2 846 nouvelles contaminations en l'espace de 24 heures, a annoncé, vendredi 14 août, Santé publique France, contre 2 669 la veille. Au total, depuis le début de l'épidémie, 30 406 personnes sont décédées du Covid-19 en France, soit 18 de plus que jeudi, selon le bilan de Santé publique France. 

Le nombre de foyers de l'épidémie augmente également, avec désormais 241 "clusters" recensés (+27 en 24 heures). "Deux départements (Paris et Bouches-du-Rhône) sont désormais classés en zone de circulation active du virus. La circulation virale s'intensifie en Europe et en France", a constaté la direction générale de la santé, dans un communiqué.

Moins de patients en réanimation

En revanche, le nombre d'hospitalisations pour Covid-19 continue de baisser, à 4 828 contre 4 864 jeudi, soit 36 patients de moins en 24 heures. En réanimation, le nombre de patients atteints de forme grave d'infection recule à 367 lits occupés (374 jeudi).

Comment expliquer la hausse des contaminations sans conséquence sur l'occupation des lits d'hôpitaux ? Interrogé à ce sujet lors du journal de 20 heures de France 2, mercredi 12 août, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a reconnu qu'il n'y avait pour l'instant "pas d'impact hospitalier" au rebond épidémique, indiquant que "la proportion de complications est beaucoup plus faible" qu'au début de l'épidémie. Selon le ministre, il faut notamment y voir "le fait que les patients diagnostiqués sont plus jeunes, entre 20 ans et 40 ans", et que "les personnes âgées continuent de se protéger".

Cette semaine, 609 527 tests ont été réalisés en France, soit plus de 6 millions depuis le début de l'épidémie, avec un taux de positivité des tests en hausse, à 2,4% entre le 5 et le 11 août.