Coronavirus : Bordeaux serre la vis

Les Bordelais vont devoir restreindre leurs interactions sociales pour endiguer la pandémie de coronavirus. 

A Bordeaux (Gironde), il va falloir vivre avec une batterie de nouvelles mesures et la rentrée s'annonce moins festive que prévue. Fête des voisins, brocantes et fêtes foraines sont interdites et les Journées du Patrimoine sont annulées, rappelle la journaliste Elise Galand. La jauge des manifestations passe par ailleurs de 5 000 à 1 000 personnes, ce qui devrait directement toucher le match de quarts de finale de coupe d’Europe de rugby, très attendu localement.

Des restrictions fortes 

Il n’est également plus possible de consommer debout dans les bars et restaurants, qui devront cesser de diffuser de la musique à l’extérieur. De même, toutes les soirées dansantes sont interdites et les rassemblements de plus de dix personnes proscrits. Pour faire respecter ses mesures, l’Etat a envoyé une compagnie de gendarmes et des CRS en renfort à Bordeaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Bordelais attendent le tram à Bordeaux, le 14 septembre 2020.
Des Bordelais attendent le tram à Bordeaux, le 14 septembre 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)