Coronavirus : tour de vis sanitaire à Marseille et Bordeaux

Dans le sud de la France, il y a 300 malades en moyenne pour 100 000 habitants, un chiffre très élevé. Le détail des mesures prises par les préfectures des Bouches-du-Rhône et de Gironde.

FRANCEINFO

À Marseille (Bouches-du-Rhône) comme à Bordeaux (Gironde), les services de réanimations sont presque à saturation. Pas de reconfinement prévu, mais de nouvelles restrictions. Les préfets ont pris leur décision : interdiction de consommer de d’alcool debout dans les bars et restaurants. "On aurait pu faire l’économie de tout cela si les choses avaient été traitées bien en amont sur la voie publique et sur les plages", déplore Frédéric Jeanjean, secrétaire général de l’UMIH des Bouches-du-Rhône. Pour ceux qui ne respecteraient pas cette mesure, la fermeture sera immédiate.

Visites restreintes dans les Ehpad 

Les grands rassemblements au-delà de 1 000 personnes sont également interdits et les groupes de plus de 10 personnes dans les parcs et sur les plages sont proscrits. Une mesure qui agace les jeunes. Dans les Ehpad, les visites ont été limitées à une par jour à Marseille et deux par semaine à Bordeaux (Gironde). Afin de faciliter le respect des gestes barrières, les deux villes devraient renforcer leur réseau de transports en commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020.
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)