Confinement : le monde du théâtre désespéré

Les professionnels du théâtre et du cinéma espéraient rouvrir le 15 décembre, mais la conférence de presse de Jean Castex, donnée jeudi 10 décembre, est venue doucher leurs espoirs. 

France 2

Le théâtre de Chaillot (Paris) comptait rouvrir ses portes avec le Lac des Cygnes pour égayer les fêtes de Noël, mais le spectacle n'aura pas lieu. "C'est de la déception, de la frustration, on se sentait tellement sur une sorte de tremplin, mais d'un coup, il n'y a plus rien", explique Angelin Preljocaj, chorégraphe. Au théâtre de Chaillot, la construction du décor s'est poursuivie comme si de rien n'était. 

Garder le contact avec le public


"Le montage, nous l'avons maintenu, avec aussi l'espoir que nous puissions faire une captation d'ici la fin décembre, pour pouvoir le diffuser à un public beaucoup plus large", explique Didier Deschamps, directeur général du théâtre. Les captations sur internet restent un moyen de maintenir le contact avec le public. À la Scala, le directeur Frédéric Biessy est amer : "remettre un théâtre en route comme on l'a fait pendant trois semaines, c'est 50 000 euros jetés à la poubelle". Les salles de spectacles ont été mises en sommeil pour au moins trois semaines. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Répétition de l\'opéra \"Le Palais enchanté\" à l\'auditorium de Dijon le 2 décembre 2020. 
Répétition de l'opéra "Le Palais enchanté" à l'auditorium de Dijon le 2 décembre 2020.  (JEFF PACHOUD / AFP)