Déconfinement : l’heure des retrouvailles pour les familles et les couples

L’entrée en vigueur de la deuxième phase du déconfinement a sonné les retrouvailles des couples et familles éloignés durant les deux mois et demi du confinement. Mardi 2 juin, ils ont pu parcourir les plus de 100 km qui les séparaient. 

FRANCE 2

Le chemin leur a paru bien long avant de pouvoir se retrouver. Céline Gauffre, 24 ans, et Alexandre Launey, 29 ans, n’ont pas pu se voir pendant trois mois. Elle habite en Mayenne, lui dans la Marne, à 550 kilomètres de distance. Dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 juin, la jeune femme les a parcourus en voiture, grâce à la fin de la limitation des trajets. Alors, cette première promenade en amoureux, près de leur endroit préféré, c’est presque trop beau pour être vrai.

Des dîners par écrans interposés

Pendant le confinement, Céline poursuivait sa formation de monitrice-éducatrice en Mayenne auprès de personnes fragiles, pendant qu’Alexandre, ouvrier, devait rester chez lui. Pendant trois mois, ils se sont parlés jusqu’à quatre heures par jour au téléphone, et les dîners se faisaient par écrans interposés. Alors, mardi 2 juin, ils prennent un premier repas en tête-à-tête bien mérité. Malgré la difficulté de l’éloignement, ils n’ont jamais voulu braver les règles du confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L’entrée en vigueur de la deuxième phase du déconfinement a sonné les retrouvailles des couples et familles éloignés durant les deux mois et demi du confinement. Mardi 2 juin, ils ont pu parcourir les plus de 100 km qui les séparaient. 
L’entrée en vigueur de la deuxième phase du déconfinement a sonné les retrouvailles des couples et familles éloignés durant les deux mois et demi du confinement. Mardi 2 juin, ils ont pu parcourir les plus de 100 km qui les séparaient.  (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)