Déconfinement : les quais de la Seine sous surveillance

Plus de deux semaines après le début du déconfinement, les parcs et jardins parisiens sont toujours fermés. Les habitants de la capitale prennent donc l’air en bord de Seine et du canal Saint-Martin, où la police est omniprésente.

À bord de leur bateau, les policiers de la brigade fluviale martèlent toute la journée des messages pour rappeler de respecter la distanciation sociale et de rester vigilant. À chaque patrouille, la brigade scrute les quais de la Seine. Interdiction d’être plus de dix. Les Parisiens qui prennent l’air semblent avoir compris. "Les gens respectent les mesures de distanciation. On a moins de monde qu'à la même période, dans les mêmes conditions de beau temps", explique un brigadier.

La prévention privilégiée

Parfois, les plus jeunes ont besoin d’un rappel à l’ordre. Pour limiter les attroupements trop importants en début de soirée, interdiction de consommer de l’alcool sur les berges de la Seine et du canal Saint-Martin. Alors, il faut aussi veiller à l’application de cette nouvelle règle. Pour le moment, les agents privilégient la prévention. Les récidivistes risquent cependant une amende de 135 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de deux semaines après le début du déconfinement, les parcs et jardins parisiens sont toujours fermés. Les habitants de la capitale prennent donc l’air en bord de Seine et du canal Saint-Martin, où la police est omniprésente.
Plus de deux semaines après le début du déconfinement, les parcs et jardins parisiens sont toujours fermés. Les habitants de la capitale prennent donc l’air en bord de Seine et du canal Saint-Martin, où la police est omniprésente. (France 2)