Déconfinement : les maires face à la mise aux normes sanitaires des écoles

La mise aux normes sanitaires des écoles avant la reprise du 11 mai s'apparente à un casse-tête pour les maires responsables des établissements. 

France 2

Le gouvernement place la reprise de l'école sur la base du volontariat et beaucoup de parents attendent encore des garanties pour la sécurité de leurs enfants. Un protocole sanitaire doit être dévoilé vendredi 1er mai, il détaillera les mesures à mettre en place en classe, à la récréation, ou à la cantine : tout y sera détaillé. Dans un établissement alsacien, c'est un véritable casse-tête qui s'annonce pour désinfecter les bâtiments et réorganiser les salles de cours. 

"Je ne sais pas comment faire"

"Si on imagine que la moitié des enfants viendrait le matin, et l'autre l'après-midi, je ne sais pas exactement comment faire pour désinfecter à chaque fois", explique Christophe Friedrich, maire de Griesheim-Près-Molsheim (Bas-Rhin). Il faudra ainsi prévoir 15 élèves par classe, une distanciation d'un mètre entre chaque individu, un sens de circulation dans les couloirs et les repas et récréation passés en classe. Certaines écoles qui accueillent les enfants des soignants appliquent déjà ces mesures. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants de personnels soignants ou de policiers jouent dans la cour d\'une école élémentaire de Toulouse, le 16 avril 2020.
Des enfants de personnels soignants ou de policiers jouent dans la cour d'une école élémentaire de Toulouse, le 16 avril 2020. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)