Déconfinement : les kinésithérapeutes et ophtalmologistes reprennent les consultations

De nombreux professionnels de santé reprennent leur activité et s'attendent à un flot de patients. Kinésithérapeutes, ophtalmologistes : les carnets de rendez-vous sont bien remplis, et chacun doit repenser sa manière de travailler.

France 2

Ophtalmologistes comme kinésithérapeutes : les patients n'ont pas attendu pour s'y rendre, et les professionnels de santé doivent s'adapter. Dans ce centre ophtalmologique, l'agenda est bien rempli, avec 30 rendez-vous par jour. Afin de limiter les risques de contamination, un patient se présente toutes les 20 minutes, avec port du masque et lavage des mains.

Une perte de 20 000 euros pendant le confinement

Les patients sont rassurés : une bonne nouvelle pour Olivier Offret, chirurgien ophtalmologue. Mêmes précautions chez Christelle Landry, kinésithérapeute : visière et masque sur le visage, les séances reprennent. Un soulagement pour son patient, un sportif blessé au talon d'Achille. Pendant le confinement, le cabinet était fermé. Il a rouvert dans la semaine du 4 mai, avec seulement deux professionnels contre quatre en temps normal. Une reprise indispensable financièrement : pendant les deux mois de confinement, Christelle Landry estime avoir perdu 20 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
De nombreux professionnels de santé reprennent leur activité et s\'attendent à un flot de patients. Kinésithérapeutes, ophtalmologistes : les carnets de rendez-vous sont bien remplis, et chacun doit repenser sa manière de travailler.
De nombreux professionnels de santé reprennent leur activité et s'attendent à un flot de patients. Kinésithérapeutes, ophtalmologistes : les carnets de rendez-vous sont bien remplis, et chacun doit repenser sa manière de travailler. (FRANCE 2)