Déconfinement : les futurs mariés dans l'attente

L'été à venir devait être la saison des mariages. En temps normal, ce type de cérémonie est déjà compliquée à organiser. Malgré le déconfinement, beaucoup de futurs époux ne savent pas s'ils doivent continuer à tout organiser.

France 2

J-44 avant le grand jour. Celui qui doit célébrer et fonder leur amour. Mais les deux principaux intéressés n'ont toujours pas décidé s'ils allaient bien se marier ou non cet été. "On a commencé à envoyer les faire-part pendant le confinement. On s'est dit que si jamais on pouvait maintenir le mariage, sans envoyer les invitations, ça allait être un peu compliquée", explique Andréa Moriceau, la future mariée.

Maintien ou report ?

Le gouvernement a annoncé jeudi 28 mai que les mariages seraient autorisés, mais aucune précision n'a été donnée sur les précautions à prendre. Avec ce climat si particulier, chacun avance des arguments pour ou contre. "C'est quelque chose qu'on attend depuis un an, qu'on prépare. On a tout organisé", précise la future mariée. Le gouvernement a promis de donner plus de consignes sur les cérémonies de mariage d'ici à mardi 2 juin.


Le JT
Les autres sujets du JT
Les requérants invoquaient principalement l\'article 9 de la Convention européenne des droits de l\'homme qui proclame le \"droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion\".
Les requérants invoquaient principalement l'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme qui proclame le "droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion". (PASCAL DELOCHE / AFP)