Déconfinement : les écouvillons, une production devenue essentielle pour réaliser les tests

Comme les masques, les écouvillons, ces cotons-tiges très longs pour faire les tests, font partie de ces outils essentiels pendant cette crise sanitaire et dont on a cruellement manqué au plus fort de l'épidémie à cause, notamment, de la délocalisation.

FRANCE 3

Au cœur de la Normandie, l'usine Lemoine, installée près de Flers (Orne), tourne jour et nuit. Avec la crise du Covid-19, ce fabricant de cotons-tiges a modifié ses lignes de production : il crée désormais des écouvillons. "La grosse différence par rapport au bâtonnet standard que l'on fait chez nous, c'est la longueur de la tige. (...) L'autre grosse différence, c'est que nous avons mis du coton que sur un seul bout de la tige", explique Sébastien Mauny, responsable recherche et développement.

Un produit devenu indispensable et prioritaire

Introduit dans le nez, ces écouvillons permettent de réaliser des tests virologiques. Des bâtonnets devenus indispensables à grande échelle. Alors, fin mars, dans cette entreprise, les fabriquer est devenu une priorité. "Nous savions que la France était en pénurie d'écouvillons, nécessaires et indispensables pour faire les tests, et il fallait y arriver très, très vite", explique Jeanne Lemoine, directrice générale du Groupe Lemoine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soignant fait un prélévement pour un test de dépistage du Covid-19, le 1er avril 2020, à Paris.
Un soignant fait un prélévement pour un test de dépistage du Covid-19, le 1er avril 2020, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)