Déconfinement : le trafic reste fluide sur les routes d’Île-de-France

Avec la déconfinement, entré en vigueur lundi 11 mai, le risque d’embouteillages planait sur les automobilistes franciliens qui devaient se rendre à leur travail. État des lieux lundi matin porte d’Orléans, à Paris. 

FRANCE 2

Lundi 11 mai, premier jour du déconfinement, la circulation sur le périphérique parisien a repris avec un trafic plus dense, mais elle reste fluide. "On a à peu près 50 km de bouchons cumulés sur l’ensemble de l’Île-de-France lundi matin, ce qui est trois fois moins que ce que l’on peut constater en temps habituel un jour de semaine. On peut donc conclure qu’il n’y a pas eu de report du trafic. Chacun a fonctionné comme avant la période de déconfinement", précise David Lefort, en direct de la porte d’Orléans, à Paris. 

Plus de vélos qu’à l’accoutumée

Sur les files du périphérique, on trouve d’ailleurs essentiellement des véhicules avec une seule personne au volant. "Après deux mois, loin des routes, soyez particulièrement vigilants et attentifs aux règles de sécurité, et notamment en milieu urbain. Vous risquez de croiser dans la matinée beaucoup plus de vélos qu’à l’accoutumée", rappelle également le journaliste de France Télévisions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le périphérique parisien, le 24 avril 2020.
Sur le périphérique parisien, le 24 avril 2020. (THOMAS COEX / AFP)