Déconfinement : le retour des clients en terrasse des restaurants et cafés parisiens

Même en zone orange, et donc soumise à plus de restrictions, la capitale a vu ses habitants retrouver avec plaisir les terrasses de cafés, rouvertes mardi 2 juin. Les restaurateurs devaient servir dehors pour avoir le droit d’accueillir des clients. Les tables et les chaises ont largement débordé sur les trottoirs, comme promis et permis. 

FRANCE 2

En 35 ans de métier, jamais Christophe Peccatte n’avait dressé une telle terrasse. Pour conserver ses 40 tables habituelles en extérieur, le cafetier parisien a été autorisé à empiéter sur la place piétonne devant son établissement. Indispensable pour lui, qui a déjà perdu 20% de son chiffre d’affaires annuel. "On ne pourra jamais rattraper le retard, mais il faut qu’on nous laisse travailler un peu quand même, sinon beaucoup d’affaires vont fermer", estime-t-il.

Optimiser la place pour gagner des clients


Cette inhabituelle et grande terrasse a fait le bonheur des premiers clients de la matinée, mardi 2 juin. Situation sanitaire oblige, les 18 000 bars et restaurants parisiens n’ont pas pu rouvrir leur salle, seules les terrasses ont accueilli des clients dans la journée. Face à l’affluence du déconfinement, chaque restaurateur a cherché à optimiser la place. Certains ont rajouté des tables pour gagner des clients, quitte à les faire déjeuner sur le trottoir, près de la chaussée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La terrasse d\'un restaurant, au cœur de Paris, le 11 octobre 2016.
La terrasse d'un restaurant, au cœur de Paris, le 11 octobre 2016. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)