Déconfinement : le casse-tête du respect des consignes sanitaires dans les écoles

Alors qu’Emmanuel Macron se rendra dans une école de Poissy (Yvelines) mardi 5 mai, les communes travaillent à la réouverture des écoles prévue le 11 mai.

FRANCE 2

À proximité des écoles des Poitiers (Vienne), pas une minute à perdre. Un marquage au sol est appliqué à la hâte. "Tous les 1,50 m", précise un agent. Dans une semaine, toutes les écoles sont appelées à accueillir de nouveau les élèves. Une rentrée prématurée pour le principal syndicat des professeurs des écoles. "Tout le monde le sait, il va falloir bouger les tables, il va falloir changer les poubelles, réorganiser les entrées, les sorties les déplacements dans les couloirs, faire des marquages au sol. Tout cela demande du temps", fait remarquer Francette Popineau, secrétaire générale du SNUipp-FSU.

Travail en cours

1 500 établissements sont concernés dans l’Académie de Poitiers, dont la moitié en zone rurale. Pour Bénédicte Robert, la rectrice de l’Académie de Poitiers, "il y a un travail qui est fait actuellement par les personnels de l’Education nationale (…) et les municipalités pour voir si les conditions sanitaires sont au rendez-vous".

Le JT
Les autres sujets du JT
Désinfection d\'une école primaire à Cannes (Alpes-Maritimes), le 10 avril 2020. 
Désinfection d'une école primaire à Cannes (Alpes-Maritimes), le 10 avril 2020.  (VALERY HACHE / AFP)