Déconfinement : certains bistrots se lancent dans la vente à emporter

En France, l'ouverture des bars et des restaurants reste une question en suspens, avec un horizon de réouverture pour les premières semaines de juin. En attendant, certains tentent de trouver des solutions.

FRANCE 2

Au premier samedi soir du déconfinement, le 16 mai, les rues de Paris n'avaient pas encore le cœur à la fête. À Montmartre et à Pigalle, les bars étaient presque tous fermés. Les bars ne peuvent pas rouvrir, sauf pour la vente à emporter. Une poignée d'établissements a choisi de tenter le coup. "Je pense qu'on va essayer de trouver un banc en essayant de ne pas être trop proche des autres gens", explique une cliente, qui vient d'acheter un verre à emporter dans un bar.

Quand l'entrée du bar se transforme en comptoir

Il n'est pas question d'entrer dans un bar ou de rester confiné devant. Mais au fil des heures et des verres, quelques petits groupes s'attardent parfois. Les bars servent sans accueillir les clients, le comptoir s'est déplacé sur le pas de la porte. Certains établissements ont plus de chance que d'autres. Un bar est situé juste à coté d'une place. Les clients emportent leur bière et profitent un peu du soleil sur la place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme passe devant un café fermé, à Paris, le 20 mars 2020.
Une femme passe devant un café fermé, à Paris, le 20 mars 2020. (EDOUARD RICHARD / HANS LUCAS / AFP)