Culture : à la rencontre de Charline Vanhoenacker

L'humoriste belge, qui présente une émission chaque après-midi sur France Inter, publie un recueil de ses chroniques.

FRANCE 2

Parler de politique et exercer le métier d'humoriste dans une salle est impossible depuis près de trois mois pour cause de crise sanitaire. Heureusement, pour Charline Vanhoenacker et sa bande, il y a la radio. La Belge à l'humour acéré, qui a sorti un recueil de ses chroniques intitulé Debout les damnés de l'Uber !, anime une émission d'humour et d'actualité tous les après-midis de la semaine sur France Inter. Et pour pouvoir refaire sa reprise, l'émission a été délocalisée au Carreau du Temple (Paris) et non pas dans un studio de la Maison de la radio. "C'était la condition pour rentrer en direct, et ne pas grossir le nombre d'employés à Radio France", explique l'humoriste.

Les humoristes "vont devoir se reconfiner pour écrire"

Après deux mois à voir les humoristes envahir les réseaux sociaux, Charline Vanhoenacker à l'impression qu'on "est dans une phase où les humoristes savent que la scène va se reprofiler d'ici la rentrée, et que maintenant ils vont garder leurs écrits pour revenir sur scène et pourvoir étonner". "Ils vont devoir se reconfiner eux, pour écrire pour la rentrée. Bonne chance les gars", plaisante la présentatrice de "Jupidémie".

Le JT
Les autres sujets du JT
La journaliste belge Charline Vanhoenacker pose à Paris, le 3 novembre 2015.
La journaliste belge Charline Vanhoenacker pose à Paris, le 3 novembre 2015. (JOEL SAGET / AFP)