Crise du textile : ces usines qui se sont reconverties dans la confection de masques

Pendant la crise sanitaire, de nombreuses entreprises de l'habillement ont modifié leurs chaînes de production pour confectionner des masques de protection. Alors que certaines reprennent leurs habitudes, d'autres poursuivent cette nouvelle activité.

Dans les dernières semaines du confinement, levé le 11 mai, de nombreuses entreprises de textiles se sont tournées vers la production de masques, afin de répondre le plus vite possible à la crise sanitaire et à ce besoin pour toute la population. Cependant, alors que le secteur du prêt-à-porter entre dans une zone de turbulences, des usines ont fait le choix de réorganiser définitivement leur chaîne de production pour poursuivre la confection de masques.

"Avant le 11 mai, ça partait dans tous les sens"

C'est le cas de l'entreprise Lemahieu, située à Tourcoing (Nord), qui produit habituellement des sous-vêtements. "Avant le 11 mai, ça partait dans tous les sens, il fallait faire au plus vite. Aujourd'hui, ce sont des demandes qui sont plus structurelles, qui visent le long terme", explique le PDG de la société, Martin Breuvart. Parmi leurs nouveaux clients, on trouve des professionnels de santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Crise du textile : ces usines qui se sont reconverties dans la confection de masques
Crise du textile : ces usines qui se sont reconverties dans la confection de masques (FRANCE 3)