Covid-19 : vers un troisième confinement régionalisé ?

Alors que le nombre de contaminations repart à la hausse, en particulier dans la partie est de la France, plusieurs élus appellent à un troisième confinement début janvier.

franceinfo

Réunions de famille, nombreux déplacements… Les fêtes de fin d'année font craindre un rebond de l'épidémie. Mais que disent les chiffres ? 8 000 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été enregistrées le 27 décembre. Des chiffres probablement sous-estimés, car beaucoup de laboratoires sont restés fermés pendant les fêtes et les conséquences des réunions de famille ne devraient se voir qu'à partir de début janvier en raison du temps d'incubation du virus.

Un reconfinement ou un abaissement du couvre-feu ?

Dans les services de réanimation d'Île-de-France, plus de la moitié des lits sont déjà occupés. Certains professionnels estiment que les mesures en vigueur ne sont plus suffisantes, la situation se rapprochant désormais de celle de début octobre. Le scénario du troisième confinement n'est pas exclu par l'exécutif, mais cela pourrait aussi passer par des mesures à l'échelle départementale ou régionale. D'autant que certaines régions, comme la Bourgogne-Franche-Comté, l'Auvergne-Rhône-Alpes ou encore le Grand Est sont particulièrement touchées. Certains élus demandent un reconfinement immédiat, d'autres comme Christian Estrosi, le maire de Nice, demandent un abaissement du couvre-feu ainsi que des contrôles renforcés aux frontières. Un Conseil de défense doit se pencher mardi 29 décembre sur l'évolution de la crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rue commerçante de Bordeaux noire de monde pour un des derniers jours des courses de Noël, le 22 décembre 2020.
Une rue commerçante de Bordeaux noire de monde pour un des derniers jours des courses de Noël, le 22 décembre 2020. (LAURENT PERPIGNA IBAN / HANS LUCAS / AFP)