Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Covid-19 : plusieurs milliers de personnes coincées à Disneyland Shanghai, en raison d'un confinement d'urgence

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo - avec AFP
Radio France

Disneyland Shanghai a fermé ses portes lundi 31 décembre suite à la détection dans cette ville de cas de Covid-19. Les visiteurs présents au moment de la décision se sont retrouvés prisonniers du parc d'attractions. 

Le royaume de Mickey s'est transformé en souricière, lundi 31 décembre. Sans préavis, les milliers de touristes en visite à Disneyland Shanghai ont vu les portes du parc d'attractions se refermer sur eux, sans préavis, en raison de cas de Covid-19 détectés dans la ville chinoise. 

Le parc a fermé ses portes sur décision des autorités chinoises, les clients ne pouvant pas le quitter avant un test négatif au Covid-19. Tous ceux qui ont visité le parc depuis jeudi devaient également être testés négatifs au Covid à trois reprises, au cours de trois jours successifs et "éviter toute participation à des activités collectives", ont souligné les autorités.

La politique zéro Covid se poursuit en Chine

Disney avait auparavant annoncé que le parc serait "fermé temporairement avec effet immédiat en conformité avec les mesures de contrôle de l'épidémie", ajoutant : "Nous vous tiendrons au courant dès que nous aurons une date de réouverture". Le parc s'étend au total sur 390 hectares comprenant à la fois Disneyland Shanghai, Disneytown et Wishing Star Park.

Lundi, 2 699 cas de Covid-19 ont été enregistrés en Chine, dont dix cas asymptomatiques à Shanghai, selon la Commission nationale de la Santé. La Chine est la dernière grande économie à appliquer une politique zéro Covid, qui se traduit par des confinements dès l'apparition de cas positifs, des tests PCR quasi obligatoires plusieurs fois par semaine ou encore le placement en quarantaine des personnes issues de zones à risques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.