Covid-19 : "Tout ce qui peut favoriser la vaccination" dans les entreprises, "il faut le faire", affirme Laurent Berger

Publié
Article rédigé par
Radio France

Invité du 8h30 de franceinfo pour ce 1er-mai, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a rappelé l'importance de la vaccination en entreprise.

"Tout ce qui peut favoriser la vaccination" en entreprise, "il faut le faire", a affirmé samedi 1er mai sur franceinfo, le président de la CFDT Laurent Berger. "Je crois que les entreprises, comme les représentants du personnel dans les entreprises, ont un rôle à jouer pour inciter les salariés à se faire vacciner. Donc, il faut favoriser. Cela veut dire que sur le temps de travail, on n'est pas là à contrôler combien de temps le salarié a été au centre de services de santé pour se faire vacciner."

La CFDT publie cette semaine une étude sur les salariés français face à l'épidémie. 64% des salariés sondés estiment que leur employeur doit mettre en place des mesures pour protéger l'état psychologique des employés."Les salariés de la santé sont prioritaires pour se faire vacciner. Certains d'entre eux ont leur heure de vaccination la veille de deux ou trois jours de congés, alors qu'ils sont déjà très fatigués". Un précédent qui "n'incite pas à aller se faire vacciner parce qu'on se dit, alors que je vais pouvoir souffler, je vais me prendre 24 heures à être un peu fébrile, etc." Les chèques cadeaux, "c'est un gadget. Mais sur le temps de travail, faciliter la venue de professionnels lorsqu'il y a beaucoup de salariés sur un site pour vacciner, tout ça, il faut le faire, évidemment", assure Laurent Berger. 

Interrogé sur le retour à l'entreprise après plusieurs mois de télétravail et de confinement, le secrétaire général du syndicat de salariés explique qu'"il y a une part croissante des salariés qui expriment un mal-être psychologique lié à la situation. J'en appelle à beaucoup de dialogue social dans les conditions de la reprise. Le pire truc que l'on pourrait faire, c'est que dans chaque entreprise, chacun revienne à son poste de travail comme si de rien n'était dans son bureau, dans son poste, à l'atelier, et qu'on ne prenne pas le temps de recréer du commun."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.