Covid-19 : pour l'ONU, le monde doit entrer "en économie de guerre"

Antonio Guterres a appelé les pays à aller au-delà de la solidarité face à la pandémie de coronavirus, lors de l'Assemblée mondiale de la Santé lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse à Moscou (Russie), le 12 mai 2021. (RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS O / ANADOLU AGENCY / AFP)

"Nous sommes en guerre contre un virus. Nous avons besoin de la logique et de l'urgence d'une économie de guerre", a déclaré Antonio Guterres. Le chef de l'ONU a appelé le monde à aller au-delà de la solidarité face à la pandémie de coronavirus, à l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la Santé lundi 24 mai à Genève (Suisse).

Outre le bilan sanitaire, "quelque 500 millions d'emplois ont été détruits, des milliers de milliards de dollars ont été soustraits des bilans d'entreprises", a souligné Antonio Guterres. "Les plus vulnérables sont ceux qui souffrent le plus, et je crains que ce soit loin d'être terminé." Le chef de l'ONU a demandé au G20 d'installer un groupe de travail des acteurs clés pour les vaccins, avertissant que de nouvelles flambées épidémiques pourraient "ralentir la reprise économique mondiale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.