Covid-19 : les vols entre le Brésil et la France suspendus jusqu'à nouvel ordre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les vols entre le Brésil et la France suspendus jusqu'à nouvel ordre
Article rédigé par
J. Lonchampt, N. Lambert, C. Sinz, L. Haedrich, A. Lo Cascio, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Au Brésil, 4 000 malades du Covid-19 meurent chaque jour. Le pays est débordé par le variant brésilien. Le Premier ministre Jean Castex a d'ailleurs décidé, mardi 13 avril, de suspendre tous les vols entre le Brésil et la France jusqu'à nouvel ordre.

Dès mercredi 14 avril, plus aucun vol direct ne pourra relier la France et le Brésil. La menace du variant brésilien du Covid-19 est jugée trop forte. L'annonce a été faite par le Premier ministre Jean Castex, mardi, devant les députés, à l'Assemblée nationale. Jusqu'à aujourd'hui, à leur arrivée en France, les voyageurs étaient soumis à un test antigénique et à une quarantaine obligatoire.

Un variant considéré plus dangereux 

Ces précautions sont jugées insuffisantes, car la situation épidémique au Brésil est dramatique. Le variant brésilien fait des ravages. Le pays compte plus de 3 000 morts par jour, en moyenne. Depuis sa découverte, en décembre, cette mutation du virus s'est répandue à travers le monde en trois mois seulement. En France, la part des patients Covid contaminés au variant brésilien reste minime. Mais plusieurs scientifiques le considèrent plus dangereux. "Il est tellement contagieux, et tellement dangereux, avec une certaine résistance aux vaccins, que ça peut faire une quatrième vague", affirme Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Pour éviter d'être submergé par ce variant, certains médecins réclament plus de mesures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.