Covid-19 : les soignants de Bourges épuisés

L'épidémie de Covid-19 sévit depuis bientôt un an. Beaucoup de soignants sont épuisés. Reportage en immersion à Bourges (Cher).

France 3

Philippe Bouet, âgé de 54 ans, a contracté le Covid-19 en janvier. Son état respiratoire s'aggrave ; il passe dix jours en réanimation et reçoit de l'oxygène à haut débit. Aujourd'hui, il perçoit le bout du tunnel. "Il faut prendre vraiment conscience que c'est une saloperie et ça peut toucher tout le monde, jeune ou pas jeune, il ne faut pas croire, ça ne fait pas de cadeaux", explique-t-il, ému, au micro de France Télévisions. 

Sentiment d'impuissance 

Dans cet hôpital de Bourges (Cher), le service est passé unité Covid depuis le mois d'octobre 2020. La prise en charge est plus lourde et les patients plus instables : 23 lits sur 30 sont actuellement occupés, et la moitié des patients ont moins de 65 ans. "C'est lourd sur le plan psychologique d'autant qu'on n'en voit pas le bout, on ne sait pas quand ça va se finir, moralement ça commence à peser", témoigne le docteur Olivier Pecqueriaux. Chez certains soignants, le sentiment d'impuissance grandit en même temps que l'impression d'une deuxième vague qui ne s'arrête pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants devant le service réanimation de la polyclinique Jean Villar, à Bruges (Gironde), le 3 décembre 2020.
Des soignants devant le service réanimation de la polyclinique Jean Villar, à Bruges (Gironde), le 3 décembre 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)