Covid-19 : les Landes lèvent les dernières restrictions, à quelques exceptions près

La préfecture estime que la situation sanitaire est suffisamment "stable" pour que le département rejoigne le reste du pays dans la dernière phase du déconfinement. Quelques restrictions sont cependant prolongées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des vacanciers sur la plage de Capbreton (Landes), le 17 août 2020. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS)

Les Landes, l'un des départements les plus touchés par le Covid-19, a levé les dernières restrictions du confinement, tout en décidant de prolonger certaines mesures pour 15 jours, a annoncé mercredi 7 juillet la préfecture. La situation sanitaire "stable" permet dès à présent "le passage du département dans la dernière (et quatrième) phase de déconfinement", a annoncé la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer dans un communiqué, au moment où la situation se détériore dans d'autres départements.

Contrairement au reste de la France métropolitaine, le 30 juin, les Landes avaient été le seul département à prolonger les dernières restrictions du confinement, maintenu en phase 3 jusqu'au 6 juillet. Le passage à la phase 4 permet désormais dans le département la fin des jauges dans les espaces clos (restaurants, cinémas, magasins...) comme c'est le cas ailleurs. Mais la préfecture y ajoute un bémol en prolongeant certaines mesures "jusqu'au 21 juillet inclus", "pour conforter la situation sanitaire".

Une jauge à 5 000 personnes dans les établissements recevant du public

Ainsi, les "rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public" avec plus de 20 personnes simultanément restent interdits, tout comme les "festivals de plein air", "spectacles et concerts avec du public debout et dans les établissements recevant du public".

La préfecture maintient en outre la jauge maximale de 5 000 personnes assises dans les établissements recevant du public ainsi que l'interdiction de consommer de l'alcool "sur la voie publique et dans les espaces publics de plein air de certaines communes". L'obligation de port du masque est par ailleurs élargie "aux zones à forte densité dans les communes les plus touristiques".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.