Covid-19 : les Italiens en quarantaine, les autorités sur les dents

Débordé par l'épidémie de Covid-19, le gouvernement italien a décidé de confiner l'ensemble du pays. Des mesures radicales alors que le virus a fait 631 morts et contaminé plus de 10 000 personnes.

France 2

Rome, qui grouille d'habitude de touristes, est désertée. Depuis lundi 9 mars 2020, l'Italie est en confinement général, la population ayant pour ordre de rester chez elle. Seul motif valable pour sortir de son domicile : se rendre sur son lieu de travail, chez le médecin ou au supermarché. Devant les magasins, les clients attendent patiemment leur tour et à bonne distance les uns des autres.

"On va devenir fous"

Confinés pour trois semaines, les Italiens repartent des supermarchés avec des sacs bien remplis, par peur des jours à venir. "Je préfère y penser jour après jour plutôt que de me dire que j'ai trois semaines à rester à la maison sinon on va devenir fous", se désole une expatriée française. Certains Italiens continuent malgré tout de sortir. Les autorités tentent donc de contrôler les allées et venues de citoyens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme et une fille promènent leur chien sur une place déserte du Campo Dei Fiori dans le centre-ville de Rom (Italie), le 10 mars 2020. 
Une femme et une fille promènent leur chien sur une place déserte du Campo Dei Fiori dans le centre-ville de Rom (Italie), le 10 mars 2020.  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)