Covid-19 : les aides aux secteurs en difficulté vont diminuer entre juin et août

Le fonds de solidarité et l'indemnisation de la perte de chiffre d'affaires vont baisser progressivement, a annoncé lundi le ministère de l'Economie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, le 27 janvier 2021 au palais de l'Elysée (Paris). (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY)

Le déconfinement approche, et les aides vont diminuer. Le ministère de l'Economie a annoncé, lundi 10 mai, que les aides publiques aux entreprises des secteurs les plus affectés par la crise du Covid-19 seraient maintenues mais diminueraient entre juin et août avec la reprise de l'activité économique.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

Le fonds de solidarité – qui indemnise actuellement les entreprises du tourisme, de la culture, du sport, de l'événementiel à hauteur de 20% de leur chiffre d'affaires réalisé avant la crise  est maintenu pour ces trois mois. Mais l'indemnisation diminuera et sera limitée en juin à 40% de la perte de chiffre d'affaires, à 30% en juillet et à 20% en août.

Un décret présenté cette semaine au Parlement

La prise en charge par l'Etat de la masse salariale des entreprises les plus touchées par la crise diminuera également : elle passera de 20% actuellement à 15% pour les mois de juin, juillet et août. Enfin, le reste à charge des employeurs de ces secteurs pour le chômage partiel sera maintenu à 0% en juin, puis passera à 15% en juillet et à 25% en août.

Un projet de décret, qui doit être présenté cette semaine par le gouvernement au Parlement, prévoit une allocation supplémentaire de 6,7 milliards au fonds de solidarité, ainsi que 500 millions de plus pour le chômage partiel, alors que l'Etat avait initialement réservé 30 milliards d'euros pour les différentes aides.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.