Covid-19 : un premier cas du variant identifié en Inde a été détecté dans les Hauts-de-France

Un laboratoire lillois a repéré, après séquençage, un premier cas officiel du variant B.1.617 dans la région, chez un homme de nationalité indienne "hébergé" dans le Nord et de retour d'un séjour en Inde, a annoncé mardi l'Agence régionale de santé.

L\'analyse d\'un test antigénique permettant de dépister le Covid-19 (image d\'illustration).
L'analyse d'un test antigénique permettant de dépister le Covid-19 (image d'illustration). (ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un patient désormais "isolé" et "suivi" par l'Agence régionale de santé et l'Assurance-maladie. Un premier cas officiel du variant du Sars-CoV-2 identifié en Inde a été détecté, après séquençage, dans les Hauts-de-France, a annoncé l'ARS, mardi 11 mai. Le patient est un homme de nationalité indienne, "hébergé" dans le Nord et de retour d'un séjour en Inde, précise l'agence dans un communiqué. Il a transité à son retour d'Asie par "un pays du Moyen-Orient" et a été "testé positif le 2 mai à la suite d'un test antigénique". 

"Trois contacts à risque ont été identifiés, tous dans son entourage immédiat", et ce "dès que le résultat du test a été connu, et avant même l'obtention du résultat du séquençage", poursuit l'ARS. Ils sont également "isolés" et "suivis" et ne sont pas, "à ce jour", porteurs du virus. Suivez notre direct. 

 "Il faut adapter son planning de vacances." Le ministère de la Santé a appelé, mardi 11 mai, les personnes n'ayant pas encore été vaccinées contre le Covid-19 à choisir leurs dates de départ en vacances en fonction de leurs rendez-vous de vaccination. Des adaptations de la campagne sont toutefois prévues pour envoyer davantage de doses dans les zones touristiques, mais cela doit rester "l'exception" en cas d'"impératif". 

Moderna arrive en pharmacie et chez votre médecin. "A compter de la semaine du 24 mai, les primo-injections Moderna se feront en ville", et non plus dans les centres de vaccination, a annoncé le ministère de la Santé. Jusqu'ici autorisés à injecter des doses AstraZeneca et Janssen aux plus de 55 ans, les professionnels de proximité voient leurs possibilités élargies. "A partir du moment où Moderna sera disponible en ville, les professionnels de ville pourront donc vacciner toutes les personnes prioritaires à la vaccination", et donc aussi des personnes de moins de 55 ans, précise le ministère de la Santé. 

 "La vaccination n'est pas ouverte à tous dès aujourd'hui." Au premier jour de l'ouverture aux publics non prioritaires des créneaux disponibles la veille pour le lendemain, le ministère de la Santé appelle les centres de vaccination qui voient arriver des personnes de moins de 50 ans à vérifier leur éligibilité. Pour la vaccination des publics avec comorbidités, le ministère maintient que la présentation d'un certificat médical n'est pas nécessaire mais en appelle à la "responsabilité" de chacun.

 Les modalités du déconfinement dévoilées. Le Premier ministre a précisé, lundi, les détails du calendrier de déconfinement. Les terrasses rouvriront en deux temps : à 50% de leurs capacités le 19 mai, puis entièrement le 9 juin. Les cinémas, les théâtres et les salles de spectacles rouvriront également de manière progressive, avec une capacité maximale d'accueil pour débuter (35%) alors qu'une jauge de 8 m2 par personne est prévue pour les commerces et les musées dès le 19 mai.  "Je le dis de la façon la plus claire : nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire", a confié Jean Castex.

 Le recul en réanimation se poursuit. La décrue de l'épidémie de Covid-19 continue. Selon les chiffres de Santé publique France, 4 870 personnes se trouvent dans les services de soins critiques (réanimation, soins intensifs, surveillance continue), soit près de 250 de moins que vendredi (5 106). Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est également en baisse, à 25 666 lundi soir contre 28 950 il y a une semaine.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h20 : Le concert-test parisien à l'AccorHotel Arena avec un groupe de 5 000 personnes y assistant et 2 500 personnes restées à leur domicile, expliquait récemment l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), en charge du volet scientifique. Ce concert "se déroulera en configuration debout dans une salle fermée", spécifiait encore l'AP-HP.

23h18 : Le "projet d'expérimentation 'Ambition Live Again' (nom de l'expérimentation parisienne), porté par le Prodiss depuis plusieurs mois, est désormais autorisé, comme la ministre de la Culture (Roselyne Bachelot) l'a annoncé devant les membres du Conseil national des professions du spectacle (CNPS)", assure le syndicat.

23h15 : Les autorités ont donné leur feu vert au concert-test parisien à Bercy, qui pourrait avoir lieu le 29 mai, a indiqué le Prodiss (Syndicat du spectacle musical et de variété).

22h32 : "Tous les pays du monde se tournent vers nous (...) J'ai 40% des dirigeants de la planète qui demandent si on peut les aider."


"On va essayer" d'aider les pays demandeurs, a assuré Joe Biden, sans livrer de chiffres ni de calendrier, et en martelant sa volonté de donner la priorité aux Américains. "Je pense que nous pouvons produire beaucoup plus de vaccins", a-t-il estimé. Le locataire de la Maison Blanche a rappelé que les Etats-Unis avaient pour l'heure promis de fournir 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca à des pays tiers.

22h27 : Le Brésil va commencer à vacciner cette semaine les 1 814 membres de la délégation brésilienne appelés à se rendre aux Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé le ministère de la Santé. Le ministre Marcelo Queiroga a précisé que seraient vaccinés les sportifs olympiques et paralympiques, mais aussi leur entraîneurs et autres membres du staff.

21h59 : Invité de 20 heures de France 2, Jean Castex a balayé de nombreux sujets d'actualité : le meurtre du policier Eric Masson à Avignon et les violences à l'égard des forces de l'ordre, le Covid-19 et le pass sanitaire rejeté par l'Assemblée et les élections régionales et la situation en PACA. Voici ce qu'il faut retenir de cette interview.

21h02 : Un laboratoire lillois a détecté, après séquençage, un premier cas officiel de variant identifié en Inde du coronavirus dans les Hauts-de-France, chez un homme de nationalité indienne "hébergé" dans le Nord et de retour d'un séjour en Inde, a annoncé l'Agence régionale de santé, rapporte France Bleu Hauts-de-France.

20h57 : Outre le pass sanitaire, Damien Abad, patron des députés LR a assuré qu'il contestait surtout "un prolongement de l'état d'urgence jusqu'au 30 octobre". "Cela veut dire qu'on peut encore faire des confinements locaux, de prendre des mesures restrictives de liberté par décret, c'est ça que nous contestons", a-t-il détaillé dans l'émission "Votre instant politique" sur franceinfo.

20h39 : Jean Castex a affirmé que plus de deux millions de doses du vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur.

20h37 : Jean Castex n'a pas pu donner des précisions sur l'ouverture des boîtes de nuit qui resteront fermées au moins jusqu'au 29 juin. "Je ne suis pas en mesure de donner un horizon (...) Il y aura une clause de revoyure fin juin", a-t-il assuré.

20h31 : Le Premier ministre a ajouté qu'il y aurait de nouvelles délibérations "dès ce soir" à l'Assemblée nationale sur cet article premier du projet de loi.

20h30 : "Il y aura un pass sanitaire", promet Jean Castex. #CASTEX

20h28 : "La divergence portait sur la date de sortie de l'urgence sanitaire", justifie Jean Castex pour expliquer le rejet de l'article premier du projet de loi de sortie de l'urgence sanitaire.

20h31 : "Je suis optimiste parce qu'il y a la vaccination. La menace des variants doit être anticipée", assure le Premier ministre. "Nous sommes un des pays qui protégeons le mieux nos frontières par rapport à ces variants."

20h26 : Le déconfinement qui se profile le 19 mai inquiète les scientifiques. Mais pour le Premier ministre, l'évolution épidémique est "plutôt favorable". "La tendance à la baisse est claire", insiste-t-il.

20h23 : Le Premier ministre affirme qu'il sera possible de se faire vacciner sur son lieu de vacances cet été. "N'hésitez pas y aller", même durant le week-end de l'Ascension, encourage Jean Castex.

20h23 : "Les retards que nous avons pris dans les injections d'AstraZeneca font que la cible des 20 millions de vaccinés" ne sera pas forcément atteinte le 15 mai, comme initialement prévu.

20h05 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Les députés rejettent à la surprise générale l'article 1er du projet de loi de sortie de l'état d'urgence incluant la création d'un pass sanitaire. Suivez notre direct.

Le Premier ministre est l'invité du journal de 20 heures de France 2. Il devrait revenir sur ce vote et évoquer le calendrier du déconfinement ainsi que d'autres sujets. Suivez notre direct.


Une peine de 30 ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sureté des deux tiers, a été requise devant la cour d'assises de la Savoie contre Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer, soit la peine maximale encourue.

• Un déluge de feu s'est abattu sur la bande de Gaza et le sud d'Israël. Le Hamas a fait état de 26 morts dans des raids israéliens. Côté israélien, les services de secours ont déclaré que deux femmes avaient été tuées à Ashkelon au cours de frappes.

Le port d'un voile sur une affiche électorale par une candidate LREM aux élections départementales dans l'Hérault a fait des remous au sein du parti présidentiel, entre condamnation par son patron Stanislas Guerini et soutien de plusieurs députés. On vous explique pourquoi une femme voilée a le droit d’être candidate.

19h46 : Bonsoir @Anne. Effectivement, ce vote est une surprise pour le gouvernement et la majorité présidentielle, et la réaction de Jean Castex est évidemment très attendue. Pour l'instant, j'ignore quels sont les dires au sein du gouvernement, mais nous en saurons plus très vite puisque, vous l'avez dit, le Premier ministre est l'invité du journal de 20 heures de France 2. "Stay tuned" comme on dit, parfois, dans le jargon.

19h35 : #Pass sanitaire. Comme ce pass vient d'être rejeté par les député.es, quelle sera la déclaration du Premier ministre ce soir dans son allocution prévue au JT de France 2 car ce refus bouleverse complètement la donne... En savez-vous plus sur la réaction du gouvernement en ce moment ? Merci. ;))

19h31 : Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est en légère baisse également passant de 25 666 hier à 25 028 aujourd'hui. En 24 heures, 236 personnes sont mortes de la maladie à l'hôpital, contre 293 la veille.

19h03 : Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer. On compte 4 743 personnes dans les services de soins critiques contre 4 870 malades la veille, selon les chiffres de Santé publique France.

18h48 : Jean Castex a dévoilé les étapes du déconfinement. Restaurants, cinémas, salles de sport... Découvrez en infographies le calendrier de la levée des restrictions liées au Covid-19. Voici quelques exemples avec la restauration, les commerces et les loisirs.







(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

18h45 : D'autres internautes ne partagent pas du tout leur avis, à l'instar de @laura44, ou encore .

19h27 : C'est une catastrophe de ne pas avoir voté le pass sanitaire. On en a besoin économiquement.

18h40 : Ce rejet de l'article premier du projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire fait réagir nos internautes. @Mamie, @Oui et @Tarani regrettent ce vote contre.

19h26 : Pour connaître un peu plus en détails ce que contient ce projet de loi sur la sortie de l'état d'urgence sanitaire, je vous renvoie à cet article.

18h33 : Ce votre contre le projet de loi de sortie de la crise sanitaire s'explique simplement : le MoDem a lâché le parti présidentiel. Le groupe MoDem, soutien de La République en marche, "a voté à l'unanimité contre" cet article, a détaillé le député de Vendée Philippe Latombe. "Nous avions donné des lignes rouges. (...) Nous constatons qu'il n'y a pas eu de dialogue, pas eu d'écoute", a-t-il dénoncé.

19h25 : Cet article premier du projet de loi de sortie de la crise sanitaire visait aussi à donner la possibilité au Premier ministre de continuer à prendre des mesures de couvre-feu jusqu’au 30 juin 2021 inclus, au sein d’une plage horaire comprise entre 21 heures et 6 heures maximum.

19h21 : Cet article premier du projet de loi contenait notamment la possibilité pour le gouvernement d’établir un "pass sanitaire". Ce pass a été imaginé pour subordonner l’accès à certains lieux, établissements ou événements impliquant de grands rassemblements de personnes, à la présentation d’un résultat de dépistage révélant une absence de contamination, d’un justificatif de vaccination, ou d’une attestation de rétablissement à la suite d’une contamination.

18h27 : Les députés de l'Assemblée nationale rejettent l'article premier du projet de loi de sortie de la crise sanitaire.

18h23 : Le vaccin contre le Covid-19 de Moderna pourra être utilisé en dehors des centres de vaccination par les médecins, les pharmaciens et les infirmiers "à partir de la semaine du 24" mai, a assuré le ministère de la Santé. Le vaccin du laboratoire américain, basé sur la technologie de l'ARN messager, est actuellement administré uniquement en centre de vaccination.

19h17 : Annulée en 2020 à cause de la crise sanitaire, la Fête du cinéma revient le 30 juin, jour qui doit marquer la fin du couvre-feu et où les salles pourront renouer avec 100% de leurs capacités d'accueil, ont annoncé les organisateurs. "Vous pourrez faire La Fête du Cinéma tous ENSEMBLE du mercredi 30 juin au dimanche 4 juillet inclus", annonce la Fédération nationale des cinémas français.

18h11 : Les bars et restaurants vont rouvrir, alors qu'un professionnel sur deux s'est mis au ''click and collect''. Le phénomène survivra-t-il au monde d'après ? Eléments de réponse dans cet article.

18h00 : On fait le point sur l'actualité :

Une peine de 30 ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sureté des deux tiers, a été requise devant la cour d'assises de la Savoie contre Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer, soit la peine maximale encourue.

Le ministère de la Santé a appelé les personnes n'ayant pas encore été vaccinées à choisir leurs dates de départ en vacances en fonction de leurs rendez-vous de vaccination. Suivez notre direct.

• Un déluge de feu s'est abattu sur la bande de Gaza et le sud d'Israël. Le Hamas a fait état de 26 morts dans des raids israéliens. Côté israélien, les services de secours ont déclaré que deux femmes avaient été tuées à Ashkelon au cours de frappes.

Le port d'un voile sur une affiche électorale par une candidate LREM aux élections départementales dans l'Hérault a mis le feu au sein du parti présidentiel, entre condamnation par son patron Stanislas Guerini et soutien de plusieurs députés. On vous explique pourquoi une femme voilée a le droit d’être candidate.

17h49 : L'Italienne de 23 ans à laquelle ont été administrées par erreur plusieurs doses du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech en a reçu quatre, et non six comme annoncé dans un premier temps, ont précisé les autorités sanitaires locales.

18h23 : Non car un bar n'a évidemment pas le même statut qu'un lieu privé (comme votre domicile). Si vous organisez un événement chez vous, vos convives peuvent rester après 21 heures, heure du couvre-feu le 19 mai. Mais les bars et restaurants seront bien fermés à cette heure-là.

18h23 : Du coup, le 19 mai, si on reste après 21 heures dans un bar, on devra rester sur place? Bientôt le retour des auberges !

17h33 : BonjourLes convives ne pourront pas quitter les lieux du mariage après 23 heures en raison du couvre-feu. Je vous laisse imaginer les possibilités, comme dormir sur place.

17h33 : Concernant un mariage le 19 juin, qu'en est-il de la soirée dansante sachant que le couvre feu est à 23 heures? Merci

17h21 : A compter du 9 juin, les cafés et restaurants en Belgique pourront de nouveau servir leurs clients à l'intérieur, et les salles de spectacles pourront accueillir jusqu'à 200 personnes assises et masquées, a annoncé le Premier ministre belge, Alexander De Croo.

17h16 : A partir du courant du mois de juin, le pass sanitaire, dont l'Assemblée nationale a validé le principe hier, sera nécessaire pour accéder à des grands rassemblements ou pour voyager vers ou depuis l'étranger. Franceinfo fait le point sur son fonctionnement.

L'application TousAntiCovid Carnet, qui permet de stocker les documents du futur pass sanitaire, sur un smartphone, le 1er mai 2021. (DANA TENTEA / HANS LUCAS / AFP)

(DANA TENTEA / HANS LUCAS / AFP)

17h22 : Bonjour Doctolib n’est pas l’unique plateforme de rendez-vous pour la vaccination Covid. Il existe deux autres plateformes Keldoc et Maiia. Pour la bonne information de tous, il serait souhaitable que l’information diffusée soit complète

17h09 : Pour information, ayant 28 ans, j'ai pris rendez-vous pour demain.Les créneaux apparaissent et disparaissent au fur et à mesure des disponibilités dans la journée.

17h09 : Bonjour. L'onglet chronodose sur le site vitemadose m'a permis d'avoir deux créneaux très simplement pour demain aprem. Il faut juste être un peu patient car le site est très chargé mais ça a marché. Bonne soirée

17h09 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à expliquer comment vous avez pris rendez-vous pour la vaccination et les sites qui vous l'ont permis.

17h02 : Vous pouvez vous connecter dès à présent sur Doctolib et prendre un rendez-vous pour demain. Il n'y a pas d'heure précise pour avoir un rendez-vous. Vous devez cocher la case "personnes de plus de 18 ans pour les rendez-vous disponibles d'ici demain soir" et voir si des lieux et créneaux sont disponibles.