Covid-19 : le mal-être des adolescentes, un fléau qui progresse

Publié
Covid-19 : le mal-être des adolescentes, un fléau qui progresse
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Une des conséquences méconnues de la pandémie, est bien le mal-être des adolescentes. Effectivement, les dégâts psychiatriques sur les jeunes sont déplorables en particulier sur les jeunes femmes. Bruno Falissard, pédopsychiatre, nous en dit plus.

C'est l'une des conséquences les plus ignorées dans cette crise liée à la pandémie du Covid-19. En effet, la santé mentale des Français semble se détériorer de plus en plus. Circonstance aggravante, ces retombées psychiatriques ciblent de plus en plus de jeunes adolescentes. En 2021, les admissions de jeunes femmes pour geste suicidaire ont bondi de 40%, selon des chiffres de Santé Publique France. 

"Avec le temps il y a eu un échappement de la bienveillance mutuelle"


"Au début de l'épidémie, nous avons été très empathiques, les uns avec les autres. Il y a eu une diminution du nombre de suicide pendant les premiers confinements" explique Bruno Falissard, pédopsychiatre, professeur de Santé publique à l'université de Paris-Saclay, présent en plateau le 11 janvier. "Avec le temps, il y a eu un échappement de cette bienveillance mutuelle, et les jeunes en particulier, car c'est dur à l'école (...) vous pouvez penser à vous suicider", alerte-t-il. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.