Covid-19 : le gouvernement va mettre en place un "traçage rétrospectif" pour identifier la source de chaque cas

L'idée sera désormais de remonter la chaîne de contamination en amont, et non plus seulement de s'intéresser aux cas positifs potentiels en aval.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un conseiller de la Caisse primaire d'assurance maladie du Bas-Rhin travaille au traçage des cas contacts, le 25 mai 2020, à Strasbourg. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Une nouvelle étape dans la stratégie de traçage en France. Le gouvernement prévoit de "mettre en place un traçage rétrospectif" des cas de Covid-19 afin de "remonter toute la chaîne de transmission d'un cas positif jusqu'à en identifier la source", a affirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, samedi 28 novembre, au Parisien (article abonnés).

Cette méthode de traçage inversé viendra s'ajouter au traçage actuel, dit prospectif, qui vise à identifier toutes les personnes potentiellement contaminées par un cas positif. L'idée sera désormais de remonter la chaîne de contamination en amont, et non plus seulement de s'intéresser aux cas potentiels en aval. Pour cela, "10 000 personnes sont déjà mobilisées mais nous en formons encore plusieurs milliers", selon Olivier Véran.

Le ministre rappelle que le traçage rétrospectif est déjà appliqué par les pouvoirs publics japonais, "avec lesquels nous travaillons". Ce traçage inversé avait déjà été pratiqué dans l'Oise, en février : les autorités de santé avaient cherché à déterminer la ou les personnes à l'origine de la contamination de deux cas positifs qui n'avaient pas voyagé dans une zone à risque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.