Covid-19 : le député des Côtes d'Armor Marc Le Fur demande au Premier ministre de retarder le couvre-feu pour "le moral des Français"

Marc Le Fur a écrit au Premier ministre pour lui demander de retarder l'horaire du couvre-feu pour l'adapter à l'allongement des journées, rapporte France Bleu Armorique

Article rédigé par
avec France Bleu Armorique - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des passants jettent un coup d'oeil à l'horloge de la mairie de Biarritz, quelques minutes après le couvre-feu, le 16 janvier 2021. (GAIZKA IROZ / AFP)

Dans un courrier adressé à Jean Castex, Marc Le Fur, député LR des Côtes d'Armor, s'inquiète pour "le moral des Français", alors que "les journées plus longues à l'approche du printemps" pourraient permettre de "prendre l'air ou de faire du sport", rapporte France Bleu Armorique.

A Brest par exemple, à partir de dimanche prochain, le soleil se couchera après 19h. Le couvre-feu à 18h, généralisé en France depuis le 14 janvier pour freiner l'épidémie de Covid-19 est difficile à vivre avec l'allongement des journées. "Le moral des Français est mis à rude épreuve," constate l'élu. “A cette heure de la journée, les Français pourraient prendre l’air ou faire du sport, ce qui leur serait bénéfique moralement et qui pourrait même contribuer à doper leur immunité. Dans ces circonstances, le statu quo n’est pas tenable, il en va du moral et de la santé psychologique des Français” ajoute Marc Le Fur.

Le député s'interroge également sur l'efficacité de la mesure qui entraîne, selon lui, une concentration du public dans les commerces à l'heure du déjeuner ou en fin d'après-midi. "Les gestes barrières sont alors difficilement respectés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.