Covid-19 : l’Allemagne renforce les contrôles à la frontière avec la Moselle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : l’Allemagne renforce les contrôles à la frontière avec la Moselle
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Desbonnets - France 2
France Télévisions

L’Allemagne durcit les conditions d’entrée sur son territoire. À compter du mardi 2 mars, les Mosellans devront présenter un test négatif pour passer la frontière. Quelque 16 000 travailleurs sont concernés.

La Moselle, placée sous "surveillance renforcée" en raison de la circulation active des variants du Covid-19 qui y est observée, est aussi considérée comme un département à haut risque par l’Allemagne. Conséquence, les Mosellans seront contraints, dès mardi 2 mars, de justifier d’un test négatif pour passer de l’autre côté de la frontière. "Ça va compliquer la vie de tous ceux qui doivent aller travailler en Allemagne. Les tests, PCR ou antigéniques, devront être réalisés tous les deux jours", précise le correspondant de France Télévisions en Allemagne, Laurent Desbonnets, depuis Berlin.

Pas de contrôles fixes, mais des équipes mobiles

Les Mosellans devant traverser la frontière doivent également s’inscrire sur le site allemand des Affaires étrangères, mais aussi avoir sur eux un justificatif de leur statut de frontalier. "Les transports collectifs de part et d’autre de la frontière seront interrompus, ce qui concerne des tramways et des bus. Il ne devrait pas y avoir de contrôles fixes au moment de passer la frontière, mais des équipes mobiles de policiers côté allemand. L’idée, c’est d’éviter les longues files d’attente à la frontière", conclut Laurent Desbonnets.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.