Covid-19 : la vaccination commence pour les patients à risque âgés de 50 à 64 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la vaccination commence concernant les patients à risques âgés entre 50 et 64 ans
France 3
Article rédigé par
F.Nicotra, France 3 Régions, S.Ripaud - France 3
France Télévisions

Jeudi 25 février, les médecins généralistes ont commencé à vacciner des patients jugés à risque et étant âgés de 50 à 64 ans. Une nouvelle étape importante dans la stratégie de vaccination en France.

La campagne de vaccination s’accélère en France, jeudi 25 février. Les médecins généralistes ont commencé à vacciner de nouveaux patients. Cela concerne cette fois ceux jugés à risque et étant âgés de 50 à 64 ans. Certains n’ont pas hésité à se présenter dès ce jeudi pour y avoir accès. "Je trouve que c’est le seul moyen de combattre cette pandémie", confie l’un d’entre eux.

Plus de 500 000 doses distribuées dans les pharmacies françaises

C’est toute une organisation qui prend une plus grande ampleur. Les médecins généralistes accueillent certains patients qui veulent franchir le pas. De leur côté, les pharmacies ont vu leurs stocks augmenter. Plus de 500 000 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été distribuées dans les pharmacies françaises, jeudi 25 février. 180 millions de doses supplémentaires seront livrées à l’échelle européenne. En revanche, une hypothèse est évoquée : injecter trois doses plutôt que deux pour se protéger efficacement notamment des variants du virus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.