Covid-19 : la reine Elizabeth II et son mari, le prince Philip, ont été vaccinés

Selon Buckingham Palace, la reine tenait à informer ses sujets de sa vaccination, afin d'éviter les inexactitudes et autres spéculations.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La reine d'Angleterre Elizabeth II lors de sa traditionnelle allocution de Noël, le 24 décembre 2020.  (AFP)

A 94 et 99 ans, la reine d'Angleterre Elizabeth II et son époux, le prince Philip, font partie des publics prioritaires. Buckingham Palace a annoncé samedi 9 janvier que les deux têtes couronnées avaient reçu une première injection contre le Covid-19, comme à ce jour quelque 1,5 million de personnes au Royaume-Uni.

Selon une source citée par l'agence Reuters, le vaccin a été administré par un médecin de la famille royale, au château de Windsor, où la reine et son mari ont passé la plupart de leur temps depuis le début de la crise du coronavirus. La reine voulait que l'on sache qu'elle avait été vaccinée afin d'éviter les inexactitudes et autres spéculations, a ajouté cette source. 

Un objectif de 15 millions de personnes vaccinées d'ici la mi-février

Cette annonce survient alors que le Royaume-Uni, en proie à un variant du Sars-CoV-2 particulièrement contagieux, s'est lancé dans une importante campagne de vaccination, avec pour objectif de vacciner 15 millions de personnes – des personnes vulnérables et des travailleurs essentiels – d'ici la mi-février. 

Le Royaume-Uni affiche le cinquième bilan le plus élevé au monde, avec près de 80 000 morts depuis le début de l'épidémie. L'apparition sur son territoire d'un nouveau variant a entraîné un emballement de l'épidémie et nécessité l'instauration de strictes mesures de confinement le 5 janvier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.