Covid-19 : la pression sur les services de réanimation continue de s'alléger

En 24 heures, 273 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation, précise Santé publique France. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une soignante s'occupe d'un patient atteint de Covid-19, le 22 avril 2021, dans le service de réanimation de l'hôpital Pasteur de Colmar (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation continue de reculer lentement, tout comme celui de l'ensemble des patients hospitalisés, selon les chiffres de Santé publique France publiés jeudi 6 mai. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) accueillaient 5 231 patients jeudi, contre 5 402 mercredi. Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, s'éloigne lentement du seuil des 6 000 malades dépassé le 26 avril, et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7 000 patients).

En 24 heures, 273 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation, contre 312 la veille, précise Santé publique France. Une même tendance à la baisse a été observée sur l'ensemble des hospitalisations : le total de patients atteints du Covid-19 s'élevait jeudi à 26 985, contre 27 686 mercredi. Quelque 21 712 nouveaux cas ont par ailleurs été recensés en 24 heures, 19 386 cas par jour en moyenne sur les sept derniers jours. La maladie a emporté 229 personnes en 24 heures, portant le bilan à 105 850 morts depuis le début de l'épidémie au printemps 2020.

Enfin, sur le plan de la vaccination, 16,8 millions de personnes ont reçu au moins une dose, soit 25% de la population française. Quelque 7,55 millions de personnes sont totalement vaccinées, soit 11,3% des Français, précise Santé publique France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.