Covid-19 : la Polynésie dépassée par une vague de contaminations sans précédent

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la Polynésie dépassée par une vague de contaminations sans précédent
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, Y.Moine, J-M.Perroux - France 2
France Télévisions

Depuis plusieurs semaines, une vague de contaminations au Covid-19 submerge la Polynésie. Les urgences de l'hôpital de Tahiti sont saturées, au point que les malades sont accueillis dans le parking, transformé en poste avancé. 

Au centre hospitalier de Tahiti, en Polynésie, l'afflux de patients Covid-19 est tel que les urgences utilisent une partie du parking, faute de place. "On a été obligés de faire un équivalent de poste médical avancé pour accueillir et accepter la vague qui nous est tombé dessus avec le Covid", détaille Tony Tekuataoa, chef des urgences, qui parle d'une situation "catastrophique", jeudi 2 septembre. 

La violence du variant Delta

Le peu de lits disponibles sont sans arrêt comptés. 283 sont pour l'instant occupés, 47 en réanimation, soit trois fois plus que d'habitude. La salle de réveil du bloc opératoire est devenue une unité de réanimation. Le hall d'accueil a été réquisitionné pour y déployer 24 lits supplémentaires en prévision du pire. Les malades qui ont développé des cas graves sont souvent en surpoids ou obèses, non vaccinés. La semaine dernière, 80 personnes sont décédées dans ces murs, du jamais vu. Les soignants redoutent des traumatismes, face à la violence du variant Delta. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.