Covid-19 : l'Angleterre de plus en plus isolée du monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : l'Angleterre de plus en plus isolée du monde
FRANCE 3
Article rédigé par
Marc de Chalvron, E.Lagarde, L.Bazizin, M.Dana, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

Dimanche 20 décembre, la France a rejoint les Pays-Bas, la Belgique, l'Italie, l'Allemagne et l'Irlande en suspendant ses liaisons avec l'Angleterre. Les Britanniques sont par conséquent un peu plus coupés du reste du monde.

Plus de passagers que prévu, dimanche 20 décembre, dans l'Eurostar. Alors que l'Angleterre a de nouveau confiné sa population pour freiner l'épidémie de coronavirus, ses voisins européens, dont la France, ont suspendu leurs liaisons avec le pays pour au moins 48 heures. Les Pays-Bas l'avaient déjà fait dimanche matin. La mesure entrera en vigueur à minuit en Belgique. Dans les rues de Londres, la capitale du Royaume-Uni, le vide règne : 16,4 millions de personnes sont confinées dans la ville et la partie sud-est du pays.

Un sentiment d'isolement déjà présent en Angleterre

En direct de Londres, le journaliste France Télévisions Marc de Chalvron décrit l'inquiétude des Britanniques face à ces mesures. "Ils ont déjà un sentiment d'isolement qui était assez fort, notamment pour les Londoniens, qui ont l'habitude d'avoir des liens forts avec l'Europe", explique le journaliste. Les Britanniques comprennent que les pays européens coupent les liens avec leurs voisins face à une mutation inquiétante du virus, précise le journaliste, mais cet isolement s'ajoute au contexte difficile lié au Brexit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.