DIRECT. Covid-19 : 12 799 nouveaux cas en 24 heures, après 17 565 nouveaux cas la veille

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rétabli un confinement strict dans une partie du pays pour lutter contre cette nouvelle souche, qui pourrait être plus contagieuse.

La gare de Charing Cross, à Londres, presque désertée par les voyageurs, le 20 décembre 2020, au premier jour du reconfinement d\'une partie du Royaume-Uni.
La gare de Charing Cross, à Londres, presque désertée par les voyageurs, le 20 décembre 2020, au premier jour du reconfinement d'une partie du Royaume-Uni. (NIKLAS HALLE'N / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Au lendemain de l'annonce d'un reconfinement d'une partie du Royaume-Uni, la France suspend pour une durée de 48 heures "tous les déplacements de personnes, y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire en provenance du Royaume-Uni", à "compter de ce dimanche 20 décembre à minuit", annonce Matignon. 

Les Pays-Bas, la Belgique puis l'Italie avaient déjà annoncé la suspension des vols arrivant sur leur territoire en provenance du pays, la Belgique suspendant également les liaisons ferroviaires. La mesure a pris effet dimanche matin aux Pays-Bas, mais attendra minuit en Belgique. L'Allemagne va aussi suspendre "à partir de dimanche minuit" ses liaisons aériennes. Ces mesures ont été prises pour éviter la propagation de la variante du coronavirus découverte outre-Manche, dont les autorités britanniques ont affirmé samedi qu'elle pourrait être jusqu'à 70% plus contagieuse. 

 Reconfinement surprise et chaotique au Royaume-Uni. L'interdiction des déplacements non essentiels à Londres et dans le sud-est du pays s'applique dès dimanche. Son annonce, samedi, a provoqué une ruée dans les magasins pour de dernières courses de Noël, mais surtout dans les gares – un comportement dénoncé comme "totalement irresponsable" par le ministre de la Santé britannique dimanche matin.

En France, le ministère français de la santé a fait état dimanche de 12 799 nouveaux cas de contamination au coronavirus en l'espace de 24 heures après 17 565 nouveaux cas la veille. Le ministère a aussi indiqué que 131 nouveaux morts liés au Covid-19 avaient été enregistrés en milieu hospitalier, en baisse par rapport à samedi (190).

Les pays européens tentent de réagir face à cette nouvelle variante du virus. L'Espagne a demandé une réponse coordonnée de l'UE. Un entretien est prévu dimanche entre Paris, Berlin et l'UE pour faire le point.

 La santé d'Emmanuel Macron n'évolue pas. "Le président de la République", malade du Covid-19, "présente un état de santé stable par rapport à hier [samedi]", a indiqué l'AFP à l'Elysée. La veille, le médecin de la présidence qualifiait les résultats des examens pratiqués sur le chef de l'Etat de "rassurants".

 Début de la vaccination en Israël. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou et son ministre de la Santé ont reçu l'injection du vaccin de Pfizer et BioNTech en direct à la télévision au soir du lancement de la campagne de vaccination dans l'Etat hébreu. Dans un premier temps, elle concernera les soignants et les personnes âgées.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h08 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil à l'actualité de ce dimanche soir.

Après l'Allemagne ou les Pays-Bas, la France suspend tous les déplacements depuis le Royaume-Uni pour les 48 prochaines heures. Le porte-parole du gouvernement précise qu'après ce délai, il faudra sans doute présenter un test PCR négatif pour entrer dans l'Hexagone.

Les Françaises ont fait rêver leurs supporters, mais se sont inclinées sur le fil face à la Norvège en finale de l'Euro (20-22).

#MISS_FRANCE April Benayoum, première dauphine, a été victime d'insultes antisémites sur les réseaux sociaux à la suite de son portrait. La classe politique et les associations s'indignent et les faits ont été signalés à la justice.


Le choc de la Ligue 1 n'a pas accouché d'une pluie de buts. Lille et Paris se quittent sur un match nul (0-0) qui permet aux Dogues de reprendre la place de leader.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.


22h49 : Bonsoir , il y a deux situations distinctes. A l'intérieur du Royaume-Uni, le quart sud-est est concerné par un reconfinement strict. Au niveau international, ce sont les liaisons entre le pays et nombre de ses voisins européens (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Italie etc...) qui sont interrompues, et cette suspension des liaisons concerne tout le pays, y compris les régions hors de la zone rouge.

22h47 : Bonsoir Pierre. Les restrictions de circulation en UK concernent Londres et le sud-est de l'Angleterre ou bien tout ? Pays de Galles, Ecosse, Irlande du Nord and what else ?

22h16 : De nombreuses familles ont dû trancher et modifier l’organisation du réveillon de Noël. Certains grands-parents ont du même prendre une décision douloureuse et rester chez eux. France 2 en a rencontré certains, résignés.




(FRANCE 2)

22h14 : Selon un porte-parole du 10 Downing Street, Boris Johnson participera à plusieurs réunions demain pour réguler les flux de voyageurs et de marchandises quittant le Royaume-Uni.

22h09 : Comme attendu, Eurotunnel et le port de Douvres, épicentre du trafic transmanche des ferries, annoncent leur fermeture au trafic quittant le Royaume-Uni.

21h59 : Afin de séduire des touristes en manque de voyages, la République dominicaine a décidé d'assouplir les mesures restrictives destinées à lutter contre la propagation du coronavirus. Reportage (ensoleillé) de France 2.




(FRANCE 2)

21h35 : Israël souhaite mettre en place un passeport sanitaire, qui permettra à celles et ceux qui sont vaccinés de reprendre une vie normale. Une idée reprise récemment à l’Assemblée nationale dans une proposition de loi. Les explications de France 2.




(FRANCE 2

21h24 : Le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a précisé sur LCI avoir demandé à "l'ensemble des opérateurs" (SNCF, Eurostar, compagnies aériennes et maritimes) "d'informer leurs clients" de manière à ce qu'ils sachent que "les billets sont évidemment échangeables et remboursables", et "que nous puissions bâtir dans les prochains jours les solutions de retour avec eux". "On va s'adapter, comme on l'a toujours fait depuis le début de la crise (...) On sera du côté des clients et on remboursera", a confirmé sur BFMTV le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou.

21h21 : Mystère et boule de gomme ! On le saura sans doute demain, à l'issue de la réunion des ambassadeurs des 27 demain.

21h16 : Bonsoir Pierre ! Je suis un assistant anglais en France et je suis de retour en Écosse pour les vacances. Demain, c'est le dernier jour de mon isolement. À partir du 22, seuls les ressortissants français pourront-ils rentrer en France ? Ou les personnes ayant un contrat de travail pourront-elles rentrer si elles passent un test PCR ? Merci beaucoup!

21h09 : L'Italie a détecté ce soir un premier cas de contamination par une nouvelle souche du coronavirus, soupçonnée d'être plus contagieuse. Le patient se trouve à Rome, et était rentré du Royaume-Uni il y a quelques jours en avion. Lui et ses proches sont à l'isolement, indique le ministère de la Santé.

20h51 : Sur Twitter, Jean Castex fait le service après-vente des mesures décidées en conseil de défense.

20h44 : Les ambassadeurs des pays membres de l'Union européenne se retrouveront demain à Bruxelles pour une réunion de crise consacrée aux restrictions dans les déplacements causées par la nouvelle souche du coronavirus apparue au Royaume-Uni.

20h41 : Pierre, les valises sont presque prêtes. Demain, nous venons en France pour passer Noël en famille. J'ai toujours passé Noël en famille, ce n'est pas ce virus à la c... qui va m'en empêcher ! Nous prendrons toutes les précautions nécessaires. Ma mère restera dans son ehpad et nous irons la voir tous les jours, c'est plus prudent. Je suis à la fois très contente et assez stressée. Je voulais surtout vous remercier pour toute cette année en votre compagnie, pour ce live toujours très informatif, votre humour et votre manière de remettre en place les grincheux de tous poils. Joyeux Noël et prenez soin de vous !

20h40 : Dans les commentaires, notre fidèle lectrice @Isa de Cologne que les habitués du live connaissent bien, nous raconte son programme pour les fêtes.

Et un joyeux Noël à tous les lecteurs qui profitent des vacances pour déconnecter un peu (mais revenez en janvier, hein).

20h39 : France 2 revient sur ce que l'on sait de la nouvelle souche du virus découverte au Royaume-Uni.




(FRANCE 2)

20h35 : Le nombre de patients en services de réanimation ou de soins intensifs était quasi stable par rapport à hier, à 2 745, contre 2 718 la veille. Les admissions sur les dernières 24 heures étaient au nombre de 91 (contre 123 hier).

20h34 : Le taux de positivité continue sa lente décrue, avec 5,2%, selon les chiffres de Santé Publique France. Il était de 6,4% le 8 décembre dernier, quand a été introduit un nouveau mode de comptabilisation de cet indicateur clé.

20h23 : On continue d'analyser les chiffres du jour avec Guillaume Rozier de Covid Tracker.

20h21 : Si vous avez loupé le passage de Gabriel Attal lors du 19/20 concernant les restrictions de déplacement au Royaume-Uni, le voici en intégralité :

(FRANCE 3)

20h19 : @Adrien Les chiffres des dimanches et des lundis reprennent les contaminations détectées la veille, donc le samedi et le dimanche, quand beaucoup de labos sont fermés. D'où des chiffres structurellement inférieurs pendant ces deux jours. Il vaut mieux regarder la moyenne lissée sur sept jours de notre tableau de bord.

20h17 : Qu'entendez vous par l'effet weekend ?

20h16 : Santé Publique France annonce 161 morts du coronavirus lors des 24 dernières heures (contre 190 hier), et 12 799 nouvelles contaminations (c'était 17 565 hier, mais attention à l'effet week-end).

20h12 : On parle beaucoup de cette nouvelle souche du virus, mais selon le ministre allemand de la Santé Jens Spahn, qui cite les conclusions des experts de l'UE, les vaccins sont "tout aussi efficaces" contre elle que contre la souche classique.

20h04 : @améliemélo Si pour l'aller, ça devrait passer sans problème, je ne peux pas vous répondre pour le retour, faute de connaître précisément le protocole européen. Il lui faudra sans doute présenter un test PCR récent pour pouvoir revenir dans l'Hexagone, peut-être réalisé là-bas. On devrait connaître rapidement les contours de ce protocole européen, sans doute demain.

20h03 : #angleterre Bonsoir Pierre Godon, mon mari anglais doit voyager mardi depuis la France pour rejoindre ses enfants en garde partagée en Angleterre. Pas de soucis pour arriver en UK si je comprends bien. Mais pour son retour en France le 30 décembre sera-t-il autorisé à passer la frontière? Il est domicilie en France. Merci pour vos lumières !

20h02 : sauf qu'un test PCR coûte entre 100 et 200 livres !!!!

20h02 : Si Gabriel Attal a incité les Français qui vivent outre-Manche à se faire tester, nous informe du prix prohibitif des tests PCR en Angleterre.

19h59 : Il est 20 heures ! Faisons le point sur l'actualité bien chargée de ce dimanche soir.

• Après l'Allemagne ou les Pays-Bas, la France suspend tous les déplacements depuis le Royaume-Uni pour les 48 prochaines heures. Le porte-parole du gouvernement précise qu'après ce délai, il faudra sans doute présenter un test PCR négatif pour entrer dans l'Hexagone.

Les Françaises ont fait rêver leurs supporters, mais se sont inclinées sur le fil face à la Norvège en finale de l'Euro (20-22).

#MISS_FRANCE April Benayoum, première dauphine, a été victime d'insultes antisémites sur les réseaux sociaux à la suite de son portrait. La classe politique et les associations s'indignent et les faits ont été signalés à la justice.

19h54 : Vous aimez les défis compliqués @Ilona_75 ! Je vous rappelle qu'il est possible de vous rendre au Royaume-Uni depuis la France. Peut-être serait-il prudent de vous y rendre avant le 31 décembre si vous devez y faire un saut. C'est compliqué de vous donner une réponse ferme car la situation change d'heure en heure sur le front de l'épidémie et du Brexit.

19h52 : Bonjour, Étudiante en Écosse au Royaume-Uni et de retour en France pour les fêtes, je me demandais si, malgré le travel ban annoncé ce soir par Matignon et pour 48h interdisant les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni, si il est toujours possible de se déplacer vers le Royaume-Uni. Je dois absolument déménager mes affaires et changer d'appartement début Janvier donc je dois impérativement me rendre en Écosse ! Quand pensez-vous être le meilleur moment pour se rendre là bas ? Avant le Brexit ? Pensez-vous que les restrictions sanitaires seront accrues avec le passage du Brexit le 31 décembre ? Merci de votre réponse et bonne soirée.

19h52 : @Camille Vous allez devoir faire demi-tour, ce n'est PAS POSSIBLE de rejoindre la France depuis le Royaume-Uni dans les 48 prochaines heures.

19h52 : Bonsoir, je réside au royaume uni et suis en plein déménagement vers la France. Mon mari, mon fils et toutes nos affaires sont déjà en France et je suis censée les rejoindre demain matin, en voiture. Je viens de faire mon état des lieux de mon logement. Que se passera t il si je me présente à l'enregistrement du Shuttle demain matin?

19h44 : @Français en Espagne Voilà ce que je lis sur le site de l'ambassade : "Les voyageurs en provenance de l’intérieur de l’espace européen (États membres de l’Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse, Vatican) ne sont soumis à aucune mesure sanitaire à leur entrée sur le territoire français s’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19."

19h44 : Bonsoir FTVI ! Merci pour votre excellent travail ! Je suis résident en Catalogne à Barcelone et ressortissant Français. Je souhaite rentrer en France en voiture le 22 décembre pour les fêtes. Les informations sont contradictoires ici même celles du consulat. Possible ou pas ? Merci de votre aide précieuse.

19h43 : "Emmanuel Macron traverse la Covid comme des millions de Français, avec de la toux et de la fatigue. (...) Evidemment pour les dossiers importants, il continue de les suivre au quotidien."

19h43 : "Ce Noël, vu comme celui de tous les dangers, doit être vu comme celui de toutes les précautions", insiste Gabriel Attal, sur le plateau de France 3. "Les pays voisins sont en train de faire des choix que nous avons faits depuis plusieurs semaines. Nous avons eu raison d'agir très tôt."

19h42 : "Nous prendrions ces mesures de la même manière s'il s'agissait d'un autre pays européen."

19h39 : "On a décidé de suspendre à partir de ce soir minuit tous les transferts de personnes avec le Royaume-Uni. Ces 48 heures vont nous servir à bâtir un système qui permettra de protéger notre pays et leur permettra de retrouver leur famille pour les fêtes. Ce que je leur dis, c'est de ne pas attendre pour faire un test PCR."

19h38 : "Ce que nous disent les scientifiques, c'est que la présentation clinique de cette variante, les symptômes, le pourcentage de cas graves, sont les même que le virus que l'on connaît, mais il circulerait davantage."

19h41 : @Charlotte De ce que je comprends du communiqué de Matignon, les restrictions sont valables 48 heures à partir de minuit. Donc le 22 est concerné si vous voulez quitter le Royaume-Uni vers la France.

19h27 : Bonjour, Pensez vous que le 22/12/2020 est inclus ou nous pourrons voyager le 22/12/2020 ? Les informations sont contradictoires selon les sources d'infos ! Merci