Covid-19 : en un an, les huit hôpitaux militaires français ont accueilli 15 057 malades

Actuellement, 90 lits de réanimation sont mis à disposition par le ministère des Armées.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le personnel médical décharge deux patients atteints de la maladie Covid-19 à leur arrivée à bord d'un hélicoptère NH90 Caiman du 1er RHC à l'aéroport de Grenoble Le Versoud, le 29 mars 2020. (HANDOUT / MINISTERE DES ARMEES)

Depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an, les huit hôpitaux militaires français ont accueilli 1 433 patients Covid-19 en réanimation et 13 624 patients positifs au coronavirus qui n'ont pas nécessité de réanimation, a appris franceinfo auprès du ministère des Armées jeudi 1er avril.

>> Covid-19 : suivez notre direct au lendemain des nouvelles annonces

Actuellement, 90 lits de réanimation sont mis à disposition par le ministère des Armées, dont les hôpitaux ont déjà déprogrammé 30% de leurs opérations prévues. Une nouvelle étape va être franchie, par une intensification de ces déprogrammations, à hauteur de 10%, précise cette source.

Par ailleurs, à Mayotte, la situation s'améliore, l'EMR (élément militaire de réanimation) avec dix lits et une cinquantaine de personnels, est en train d'être démonté pour être rapatrié en métropole. Il pourra être déployé en cas de besoin.

Du côté de la vaccination, les Armées ont déjà vacciné 24 000 personnes (10 000 civils, 14 000 militaires). Elles ont aussi assuré la livraison de près de 100 000 doses de vaccins en Outre-Mer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.