Covid-19 : Emmanuel Macron réunira deux conseils de défense mardi et mercredi

En parallèle, Jean Castex consultera mardi les forces politiques, c'est-à-dire le président du Sénat, celui de l'Assemblée nationale, les chefs de partis, les présidents des groupes parlementaires et les présidents des principales associations d’élus, puis les partenaires sociaux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron à l'hôpital René Dubos, à Pontoise (Val d'Oise), le 23 octobre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

L'exécutif consulte abondamment pour affronter la seconde vague de Covid-19. L'Elysée a annoncé, lundi 26 octobre, qu'Emmanuel Macron allait réunir un conseil restreint de défense et de sécurité nationale, dans la matinée de mardi. Jean Castex consultera ensuite les forces politiques à 17h30. Le Premier ministre recevra le président du Sénat, celui de l'Assemblée nationale, les chefs de partis, les présidents des groupes parlementaires et les présidents des principales associations d’élus, puis les partenaires sociaux à 19h30.

Emmanuel Macron réunira, mercredi matin, un second conseil restreint de défense et de sécurité nationale Covid-19.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

"On a perdu le contrôle de l'épidémie il y a quelques semaines déjà"

"On est dans une situation très difficile, voire critique", a déclaré lundi, Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique. Il a évoqué sur RTL les chiffres alarmants de l'épidémie de Covid-19 en France. "On est plutôt autour des 100 000 cas par jour (...) entre les cas diagnostiqués, ceux qui ne se font pas diagnostiqués et les formes asymptomatiques", a-t-il affirmé. "Nous sommes nous-mêmes surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis 10 à 15 jours", a-t-il poursuivi.

"On a perdu le contrôle de l'épidémie il y a quelques semaines déjà", a affirmé sur franceinfo, lundi, Eric Caumes, chef du service infectiologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.