Covid-19 : des Calédoniens bloqués en métropole... jusqu'en mars 2021

La quatorzaine imposée pour se rendre en Nouvelle-Calédonie limite au compte-goutte le nombre d'arrivées sur l'île. 

C'est une longue attente à laquelle Brigitte Oreille ne s'attendait pas du tout. Cette habitante de Nouvelle-Calédonie est coincée en métropole depuis le mois d'août. Les retours sur l'île du Pacifique se font en effet au compte-goutte à cause de l'épidémie de Covid-19. 

Pour le moment protégée du virus grâce à sa situation insulaire, la Nouvelle-Calédonie, où très peu de cas de Covid-19 sont signalés, impose une quatorzaine à toutes les personnes qui arrivent en avion. Le hic : le nombre de places pour rester à l'isolement est limité dans les hôtels calédoniens. Il y a donc une longue file d'attente pour obtenir un retour sur l'île. 

"Il n'y a aucun cas de Covid donc la population a peur", témoigne Brigitte Oreille qui dans les conditions actuelles ne pourra pas se rendre en Calédonie avant... le mois de mars. Une attente très difficile à supporter pour cette femme dont la famille vit sur l'île. 

Brigitte Oreille, qui habite en Nouvelle-Calédonie, est coincée à Clermont-Ferrand depuis le mois d\'août.
Brigitte Oreille, qui habite en Nouvelle-Calédonie, est coincée à Clermont-Ferrand depuis le mois d'août. (France Télévisions)