Covid-19 : cluster dans un navire amarré au Havre, les marins demandent à être vaccinés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Covid-19 : cluster dans un navire amarré au Havre, les marins demandent à être vaccinés
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Le Fairway, un tanker pétrolier, est amarré dans le port du Havre (Seine-Maritime) avec à son bord plusieurs personnes positives au variant indien du Covid-19. Les marins demandent à être inclus dans la vaccination.

C’est un signal d’alerte important pour de nombreux marins. Le Fairway, un tanker pétrolier sous pavillon singapourien, a ressemblé plusieurs cas positifs au Covid-19 ces derniers jours. Il est parti de Singapour, passant par l’Inde, le Canal de Suez, la Méditerranée et la Manche. Mais avant d’arriver aux Pays-Bas, sa destination finale, il a lancé un signal de détresse au large du Havre (Seine-Maritime). La présence du Covid-19 est détectée à bord avec le machiniste gravement malade. Les moteurs à l’arrêt, des remorqueurs ont pris le relais pour permettre au navire de s’amarrer.

L’inquiétude est forte chez les marins

Le 18 avril, tout l’équipage a été testé, avec 16 cas positifs sur 25. Ces derniers ont été placés dans des hôtels de la ville notamment. Les cas négatifs sont restés en quarantaine sur le navire, mais après un nouveau dépistage début mai, trois sont positifs au variant indien. Depuis, l’inquiétude est encore plus forte pour les marins. "Il aurait fallu que les marins soient cités par M. Macron. On interroge depuis plusieurs mois le gouvernement. C’est une priorité. Les marins partent loin. Les quantités d’oxygène ne sont pas suffisantes, même si on les a doublées. Si un cas grave se déclenche, malheureusement il se déclenche très vite, il faut revenir très rapidement. Une chaine humanitaire en pleine mer se met en place pour relier le premier port disponible", analyse Pierre-Alain Carré, directeur général de la CFTO, la Compagnie Française du Thon Océanique, invité du 23h de franceinfo, jeudi 6 mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.