Covid-19 : circuler au sein de l’Union européenne, un véritable casse-tête

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : un véritable casse-tête pour circuler au sein de l’Union européenne
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Mallay - franceinfo
France Télévisions

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, des restrictions ont été instaurées aux frontières de nombreux pays de l’Union européenne. Il faut remplir plusieurs conditions pour être autorisé à venir dans certains pays.

L’épidémie de Covid-19 continue de toucher les pays de l’Union européenne. Au début de la crise sanitaire, face à la propagation du virus, plusieurs pays ont décidé d’agir. Le 17 mars, dix pays membres de l’Union européenne ont mis en place des fermetures partielles ou totales de leurs frontières. Comme le rappelle la journaliste de France Télévisions Cassandre Mallay, d’autres pays, comme la France, ont confiné leur population. C’est à partir du 15 juin qu’il a de nouveau été possible de se déplacer dans ces pays.

L’arrivée des variants change la donne

Depuis plusieurs semaines, l’arrivée des variants du Covid-19 a de nouveau bouleversé les politiques aux frontières. Certains pays décident d’imposer des règles strictes, à l’image de la France. Lorsque l'on arrive d’un autre pays européen, il est désormais obligatoire de présenter un test négatif de moins de 72 heures pour rentrer en France, souligne la journaliste Cassandre Mallay.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.