Covid-19 : aux Etats-Unis, le ministre de la Justice s'inquiète de menaces contre les enseignants

Il dit constater une recrudescence des menaces de la part de parents opposés au port du masque ou à la vaccination de leurs enfants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une éducatrice et une élève dans une école maternelle à Harbor City, Californie (Etats-Unis), le 16 août 2021. (MAXPPP)

Washington s'inquiète de la violence croissante à laquelle sont confrontés les enseignants américains, de la part de parents opposés au port du masque ou à la vaccination contre le Covid-19. Le ministre de la Justice américain (procureur général des Etats-Unis), Merrick Garland, a alerté son administration et le FBI à ce sujet dans une note, lundi 4 octobre.

"Ces derniers mois, il y a eu une hausse inquiétante des formes de harcèlement, intimidations, menaces ou violences", contre des enseignants et des responsables scolaires, souligne-t-il. "Les menaces contre nos fonctionnaires ne sont pas seulement illégales, elles sont contraires aux valeurs intrinsèques de notre nation."

"Une menace imminente"

La note ne détaille pas d'où viennent ces menaces. Mais elle fait suite à des dizaines d'incidents relevés ces derniers mois impliquant des parents furieux s'opposant à l'obligation de faire porter un masque à leur enfant, ou de les faire vacciner. Un sujet devenu un enjeu politique entre les démocrates et les républicains.

Des débats très agités sur comment enseigner l'histoire du racisme animent aussi les Etats-Unis. "Les écoles publiques d'Amérique et son corps enseignant font face à une menace imminente", avait alerté la National School Boards Association, une grande organisation de professionnels de l'éducation, dans une lettre à Joe Biden la semaine dernière. Elle demandait "l'aide des forces de l'ordre".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.