Cet article date de plus de deux ans.

Côte-d’Or : les petites communes touristiques désertées pour les vacances de printemps en plein confinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Côte-d’Or : les petites communes touristiques désertées pour les vacances de printemps en plein confinement
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis le vendredi 3 avril, c’est le début des vacances de printemps dans plusieurs régions. Mais les départs sont interdits pendant cette période de confinement, alors les petites communes qui reçoivent essentiellement des touristes sont désertées, c’est le cas de Flavigny-sur-Ozerain.

Flavigny-sur-Ozerain, 300 habitants, 120 000 touristes chaque année. Ce dimanche 5 avril, elle est complètement vide, avec les interdictions de départ en vacances pendant le confinement. Même le maire adjoint semble ne pas reconnaître Flavigny. "D’habitude, la grange est ouverte. Vous avez les parasols, vous avez du monde qui mange dehors, des gens qui font la queue pour aller chercher leurs repas. Et là, tout est fermé, le silence complet", s’étonne Genest Brigand.

"C’est très reposant"

André Gaillard, un habitant, peut entendre les oiseaux. Il habite ici depuis deux ans. Depuis sa fenêtre, il voit d’habitude des foules de touristes se balader, prendre des photos. Là tout est différent : "Au niveau des décibels, au niveau des rencontres, c’est très reposant." Dans l’épicerie du village, seules quelques commandes sont encore assurées pour les locaux. Les touristes ne franchissent plus la porte du magasin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.