Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : une vitesse de transmission en baisse

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : une vitesse de transmission en baisse
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Que sait-on de la vitesse de transmission du Covid-19 ? Valérie Heurtel revient sur l’indicateur principal de ce virus, le R zéro.

On en sait désormais plus sur la vitesse de transmission du Covid-19, grâce à plusieurs indicateurs. "Le plus surveillé depuis le début de l’épidémie, c’est le R zéro, le taux de reproduction du virus. Concrètement, c’est le nombre de personnes qu’un malade va contaminer. En France, au début de l’épidémie, le R zéro était un peu au-dessus de trois, c’est-à-dire qu’un malade en contaminait trois", explique Valérie Heurtel sur le plateau du 19/20.

Un taux en baisse après cinq semaines de confinement

Pour avoir réellement une idée de la vitesse de propagation du Covid-19, il faut cependant ramener ce taux à un échantillon plus important de la population. "1 000 malades en infectaient 3 000, qui eux-mêmes en contaminaient 9 000, puis 27 000 et c’est comme ça que l’épidémie a flambé", détaille la journaliste. Bonne nouvelle pourtant, avec le confinement, le R zéro a baissé. "Après cinq semaines de confinement, le taux est tombé à 0,6, selon le chiffre avancé par Édouard Philippe le 19 avril. À titre de comparaison, pour la grippe, il est de 1,3", souligne Valérie Heurtel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.