Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : une trentaine de nationalités à bord de l'avion de rapatriés

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : une trentaine de nationalités à bord de l'avion de rapatriés
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un deuxième avion de rapatriés de Chine est attendu en France en début d'après-midi. À son bord, des Français, mais aussi des ressortissants de 29 autres pays.

Le rapatriement des Français de Wuhan, le foyer chinois de l'épidémie du coronavirus, se poursuit. Un deuxième avion a été affrété par la France. Il a décollé dimanche 2 février, dans la nuit. Il est attendu à Istres (Bouches-du-Rhône). Josselin Debraux était en direct sur place, dimanche. "L'avion en provenance de Wuhan devrait atterrir sur la base militaire d'Istres, peu après 14 heures. À son bord, plus d'une centaine de ressortissants français, dont certains vont être conduits sur une base d'Aix-en-Provence pour être mis en quarantaine. Selon Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, c'est, pour le moment, le dernier avion qui devrait arriver en France puisque tous les Français installés en Chine qui en ont fait la demande ont désormais été rapatriés", précise le journaliste.

Les autres ressortissants seront rapatriés dans leur pays

À l'intérieur de l'avion, il y a donc des Français, mais aussi des ressortissants de 29 autres États, dont la Suède, la Croatie ou la Belgique. Ces personnes seront ensuite rapatriées dans leur propre pays. Un avion devrait d'ailleurs décoller dans l'après-midi direction Bruxelles, en Belgique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.