Coronavirus : une rentrée des classes perturbée en Corée du Sud

En Corée du Sud, certains jugent que la rentrée des classes est prématurée. Et l'apparition de nouveaux cas de coronavirus pourrait leur donner raison.

franceinfo

Drôle de rentrée pour les lycéens sud-coréens. Après plus de deux mois d'interruption à cause du coronavirus, ils ont pu faire leur retour en classe. Mais les précautions sont drastiques : prise de température, désinfection des mains et distanciation sociale obligatoire. Une discipline bien acceptée. "C'est formidable de pouvoir retrouver mes amis et mes professeurs, mais on doit tous respecter strictement les directives afin d'éviter que le virus ne se propage. C'est quand même une situation inquiétante", confie un lycéen.

Deux élèves contaminés

Et au moindre doute, les classes fermeront à nouveau comme ce fût le cas pour 66 écoles dans la banlieue de Séoul, après la découverte de deux cas contaminations chez des élèves. En Corée du Sud, les autorités ont fait de la lutte contre le Covid-19 une priorité. Environ 400 000 lycéens sont concernés par cette reprise des cours. Les plus jeunes, quant à eux, reprendront dans les prochaines semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rue du quartier d\'Itaewon, à Séoul (Corée du Sud), est désinfectée par des employés municipaux après une résurgence des cas de Covid-19.
Une rue du quartier d'Itaewon, à Séoul (Corée du Sud), est désinfectée par des employés municipaux après une résurgence des cas de Covid-19. (YONHAP / AFP)