Coronavirus : une pétition signée par des personnalités sanitaires pour étendre l'utilisation de la chloroquine

Face à cette crise sanitaire sans précédent, plusieurs personnalités de la santé lancent un appel au gouvernement : #neperdonsplusdetemps. Signée par Philippe Douste-Balzy ou François Bricaire, elle réclame que les médecins puissent prescrire plus facilement de la chloroquine.

France 2

L'appel d'urgence a été lancé dans les colonnes du Parisien. Une dizaine de personnalités du milieu médical réclame de toute urgence un accès plus large à l’hydroxychloroquine, réservée jusque-là aux cas les plus graves de Covid-19. Ils demandent que chaque médecin hospitalier puisse en prescrire à tous les malades atteints de formes symptomatiques.

Un mouvement lancé par le docteur Raoult

Parmi les signataires, François Bricaire, ancien chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. "Quand on n’a rien et que les gens sont en difficulté, on peut prendre quelque chose dont le doute doit bénéficier aux patients. Donc ça veut dire qu’on est favorable à ce que la chloroquine puisse être distribuée dans des pharmacies hospitalières", explique-t-il. Prescrire de l’hydroxychloroquine dès les premiers symptômes, c’est ce que préconise le docteur Raoult à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le personnel médical présente le 26 février 2020 à l\'Institut des infections de la Méditerranée de l\'IHU à Marseille (Bouches-du-Rhône), un paquet de Nivaquine, des comprimés contenant de la chloroquine, un médicament antipaludique.
Le personnel médical présente le 26 février 2020 à l'Institut des infections de la Méditerranée de l'IHU à Marseille (Bouches-du-Rhône), un paquet de Nivaquine, des comprimés contenant de la chloroquine, un médicament antipaludique. (GERARD JULIEN / AFP)