Coronavirus : une grande étude lancée sur les risques de contamination familiale

Le foyer familial peut être un foyer potentiel d’une micro épidémie. Amaury Lambert, mathématicien et chercheur à l’université parisienne de la Sorbonne, est invité dans le 23h de franceinfo mercredi 6 mai.

Amaury Lambert mène une étude baptisée AlCov2 dans laquelle il évalue le risque de transmission du Covid-19 au sein du foyer. Il lance un appel "à tous les foyers français qui comptent au moins une personne touchée par des symptômes potentiellement liés à Covid-19 sans forcément avoir la certitude que cela soit Covid-19". 4 000 questionnaires ont déjà été remplis. Ils prennent cinq minutes par personne.

Etudier la chronologie

"Nous cherchons à identifier les règles auxquelles obéissent ces mini épidémies et estimer les probabilités de transmission. L’avantage des micro épidémies est qu’elles se font dans des conditions contrôlées. Ensuite, on pourra extrapoler les estimations à d’autres lieux fermés comme au travail", explique le mathématicien.

"Ce qui nous intéresse c’est la chronologie des infections successives et les dates d’apparition des symptômes successifs dans le foyer", ajoute le chercheur à l'université de la Sorbonne. Les questionnaires sont disponibles sur les sites du CNRS, de la Sorbonne et du Collège de France. Amaury Lambert aimerait atteindre les 10 000 réponses "pour savoir comment réagir face à une infection qui arrive dans un foyer".

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Amaury Lambert
Amaury Lambert (FRANCEINFO)